Histoires de sexe arabes Histoires de sexe lesbiennes Histoires porno

Ma femme ce soir là

Ma femme ce soir là



En juin ma femme est allé à une soirée de fin de saison de l’association dont elle fait partie du bureau. Je n’y suis pas allé ne voulant pas m’ennuyer. Elle est rentrée vers 3h00 du matin, je dormais et elle est venue se coller à moi. Le lendemain je lui ai demandé comment s’était passé sa soirée, elle m’a répondu très bien et qu’un de membre du bureau l’avait dragué. Ce garçon de 30 ans est célibataire. Mais elle ma dit qu’il ne s’était pratiquement rien passé bien qu’il l’ait invité chez lui, car elle voulait d’abord mon accord. J’ai voulu savoir ce qu’était ce “pratiquement rien passé”. Elle m’a dit qu’ils avaient un peu flirté, qu’ils avaient échangés des baisers et quelques caresses dans sa voiture, avant qu’elle ne rentre. Je lui ai bien sur demandé si elle voulait aller plus loin avec lui, elle ma répondu qu’elle en avait bien envie. Durant quelques jours ils échangeaient sur facebook en privé, elle me faisait lire leurs échanges le soir, je pense que certains devaient avoir été effacé. Ils se sont vu quelques fois sans aller plus loin que des baisers. Je voyais bien qu’elle était excitée et lui proposais de le faire venir à la maison pour qu’ils couchent ensemble devant moi, c’est là qu’elle me dit qu’il ne voulait pas faire ça devant moi. J’ai bien sur été déçu. Ma femme a essayé de le faire changer d’avis mais il restait inflexible, alors que je voyais bien que ma femme avait envie. Un dimanche ou il ne faisait pas beau et ou ils échangeaient par messagerie, j’ai dit à ma femme d’aller le rejoindre. Elle a été un peu surprise mais a finalement accepté et lui a proposé de venir le voir seule, il a bientôt accepté et lui a donné rendez vous une heure après. Ma femme s’est vêtue d’une courte robe sous laquelle je lui ai dit de ne pas mettre de soutien gorge, elle a quand même mis un string. Elle a complété sa toilette de escarpins a haut talons. Après un baiser sur la bouche elle m’a laissé seul jusqu’au soir. Je dois dire que j’étais excité et un peu anxieux. Elle n’est rentrée que 4h00 plus tard. A son retour ses cheveux étaient décoiffées, son maquillage un peu estompé les lèvres de sa bouche gonflées. Elle est venue se lover contre moi sur le canapé. Nous avons échangés un baiser langoureux, je percevais un goût inhabituel sur sa langue. Puis elle s’est levé et a ôtée sa robe, m’apparaissant totalement nue, elle ne portait pas son string. Quand je lui ai demandé ce qu’elle en avait fait, elle m’a dit qu’il l’avait conservé en guise de trophée. Ses tétons étaient très tendus et très rouge, il avait du s’amuser avec. Elle est revenue se blottir dans mes bras et j’ai commencé à la caresser. Mes doigts glissaient sur sa peau en descendant entre ses cuisses, quand mes doigts ont attend sa chatte, j’ai trouvée celle ci très humide, je dirais même gluante. Je lui ai demandé de ma raconter son après midi.Une fois chez lui quand il la faite entrée dans son salon, il la de suite enlacée et embrassée à pleine bouche, la caressant par dessus sa robe. Ils se sont vite retrouvé sur le canapé enlacés mélangeant leurs langues. Les mains de son partenaire sont parties à la découverte de son corps, il s’est rendu compte qu’elle ne portait pas de soutien gorge sous sa robe et il s’est mis a lui pétrir les seins. Puis il lui a dit de retirer sa robe pendant qu’il dépliait le canapé et ôtait son jean et son tee-shirt. Ils se sont allongés sur le canapé elle en string lui en caleçon. Elle m’a dit qu’il était très excité, il était allongé sur elle, frottant sa queue raide sur le pubis de ma femme. Puis elle la senti baisser son caleçon, crocheter la ficelle du string de ma femme et la pénétrer d’un coup sans plus attendre. Elle m’a dit avoir été un peu déçu, elle aurait voulut qu’il la caresse plus, qu’il la lèche, qu’elle le suce. Mais il était là à lui ramoner la chatte ses mains pétrissant ses seins, sa langue fouillant sa bouche. Il s’est ensuite redressé prenant appuis sur ses mains, la défonçant à grands coups de reins, il la prenait sans ménagement. Il lui a dit “alors c’est ça que tu voulais, c’est pour ça que tu es venu, pour que je te baise” ma femme enroulait ses jambes autour de ses reins de ses mains elle s’accrochait à ses épaules puissante. Comme elle ne lui répondait pas il continuait, “hein salope c’est ma bite que tu voulais dans ta chatte” à ce moment là ma femme m’a dit avoir jouit en criant, il a continué à la limer et a jouit à son tour inondant sa chatte de foutre brûlant. Il s’est retiré d’elle et s’est allongé à côté, elle est allé se coller sur sa poitrine. Elle m’a dit que ça faisait à peine une demi heure qu’elle était arrivée avant de se retrouver la chatte pleine de son foutre. Comme elle était parti 4h00, c’est qu’ils n’en étaient pas resté là et qu’elle allait me raconter la suite, pour attendre je suis descendu entre ses cuisses avec ma bouche et ma langue, chercher le souvenir de son amant……. je vous raconterai la suite si vous le voulez.   Alors que j’étais entre ses cuisses à lui lécher la chatte, ma femme continua de me raconter son après midi avec son amant. Elle était blottie contre lui, il lui a demandé si j’étais au courant qu’elle était avec lui, elle lui a dit que bien sur je savais et que c’était moi qui lui avait proposé de venir le rejoindre. Il lui a dit qu’il ne comprenait pas, mais qu’il s’en fichait, car il avait aimé la baiser. Ils ont échangés des baisers, tout en se caressant. Ma femme caressait sa bite qui redevenait dure, elle lui caressait aussi les couilles, elle le masturbait, il a très vite retrouvé toute sa superbe, il a guidé la tête de ma femme vers sa bite dressée. Elle ne lui a pas refusé la fellation qu’il attendait. Alors qu’elle le suçait, il lui caressait les fesses, lui doigtant la chatte, ma femme m’a dit qu’elle avait de nouveau envie qu’il la prenne. Mais lui avait l’air d’apprécier d’être sucé. Mais au bout d’un moment il la faite venir sur lui pour le chevaucher, elle s’est vite retrouvé empalée sur la queue de son amant, il la tenait par les seins, elle montait et descendait sur sa bite. Son amant lui malaxait les seins lui faisant un peu mal, elle le lui dit alors il lâcha ses seins pour la prendre par les hanches. Elle était en appuis sur sa poitrine alors qu’il lui donnait des coups de reins pour la pénétrer, elle m’a dit que son plaisir est monté assez vite à se faire prendre ainsi, ses seins ballottaient sur son torse, son amant à une nouvelle fois jouit en elle. Ils étaient en sueur, lui dégoulinait, il la enlacé collant son corps à elle contre le sien, ils ont roulé sur le lit en s’embrassant à pleine bouche. Sa bite qui avait dégonflé est sortie d’elle. Il est allé leur chercher à boire. Elle ma dit être étonnée qu’il jouisse encore si vite la deuxième fois et un peu déçu même si elle avait jouit aussi. Elle lui a demandé s’il jouissait toujours aussi vite, il lui a dit que non mais qu’il avait envie d’elle et qu’il avait encore envie de la prendre et que ça faisait un moment qu’il n’avait pas eu de copine et qu’en plus de savoir que j’étais au courant qu’elle venait se faire sauter par lui l’excitait beaucoup. Elle lui a dit que la prochaine fois il pourrait coucher avec elle devant moi puisque ça l’excitait, mais il a dit que non qu’il ne voulait pas que je sois là. Il la entraînée dans la salle de bain pour prendre une douche. Ils se sont enlacés et caressés sous l’eau, elle sentait ses mains explorer sont corps ses doigts fouiller ses orifices sans douceur parfois, ce mélange de caresse et de rudesse l’excitait un peu, même s’il lui faisait un peu mal parfois. Elle a très vite senti sa verge dure contre son ventre ou ses fesses, il la faite s’accroupir devant lui pour qu’elle le suce, il lui tenait la tête pour aller et venir dans sa bouche, il allait parfois un peu trop loin ce qui lui donnait des haut le coeur. Quand elle a senti que sa bite vibrait dans sa bouche annonçant la jouissance elle a voulu se retirer mais il lui a tenu la tête sa bite dans sa bouche et y a éjaculé son foutre en grognant  l’obligeant à tout avaler. Ce salaud venait de jouir a nouveau en moins de deux heures. Quand elle m’a dit ça je me suis dit qu’il n’en avait pas fini avec elle alors…….

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire