Histoires de sexe Histoires érotiques

Fantasme réalisé : La femme enceinte

Fantasme réalisé : La femme enceinte



Je crois que mon fétiche pour les femmes enceintes a débuté lors de mon adolescence. Ma voisine qui était d’une beauté incroyable est devenu enceinte pendant l’hiver. Au début de l’été, enceinte de quelques mois, elle avait un ventre très arrondis, mais demeura si belle et attirante.

1 an auparant :
Mon activité favorite de l’été précédente était de l’observer se faire bronzer en bikini dans sa cours arrière. De la fenêtre de ma chambre au 2e, j’avais une vu idéal sur elle. Il lui arrivait parfois d’enlever son haut de maillot pour faire griller ses jolie seins. De sa cours entourée de hautes haies impenetrable, impossible de voir quoi que se soit à même hauteur que le sol de l’autre côté de ses clôtures naturelles. Elle n’avait pourtant jamais pensé qu’à hauteur plus élevé, malgré la distance considérable entre nos demeures, rien n’était dans mon champ de vision pour m’empêcher de voir l’intimité de leurs cours arrière. Bien installé à ma fenêtre, j’ai passé de nombreuses heures à observer comment elle et son mari profitaient de leur petit sanctuaire privé. Au départ, la simple curiosité était la raison pour laquelle j’occupais mon temps ainsi. Jusqu’à ce la chaleur arrive et qu’elle commence ses séances de bronzages peu habillée. En plein découverte de la joie du sexe, le simple fait de la voir étendu en maillot me donnait une érection. J’avais pour habitude de me branler en la regardant puis visionner de bon vieux porno pour terminé. Puis, lors d’une journée comme une autre, je me branlais tranquillement à la regarder jusqu’à ce que l’impensable pour le jeune ado que j’étais se passa : elle enleva son haut de maillot et s’étenda, seins nue, au soleil. Moi qui n’avait jamais vu de seins en vrai, j’étais servi par ceux de cette voisine de 20 ans au corps parfait. Ce n’était pas de gros seins, mais ils étaient beaux et je les voyait. L’éjaculation qui s’en suit fut la première qui m’a autant marqué de par sa puissance et sa quantité.

Revenons donc à l’été suivante.
La belle voisine maintenant enceinte avait un gros ventre rond, mais était toujours aussi sexy. Lors de la premiere journée chaude, je pu observer qu’elle était en effet encore tres jolie malgré la grossese. Elle sorta en maillot 2 pièces et s’étendit à son endroit habituel. Je pouvais voir combien ses seins avaient grossis. Les femmes enceintes ne m’avait jamais attirés, mais pas du tout. Cependant, ce jour là, c’était la premiere fois qu’une femme enceinte était sexy à mes yeux. La qualifié de sexy changea pour le terme bandante lorsqu’elle retira son haut. Ses seins étaient devenu gigantesque, rond, énorme. Je n’en revenais pas d’etre autant excité par une femme enceinte. Son gros ventre rond donnait un look sexy au reste de son corps. Ce fut un autre éjaculation marquante car elle était la premiere d’une longue série causé par les femmes enceintes. J’en devenu quasi obsédé. Mes pornos préférés sont passé de “Femme enceinte qui se masturbe” à “femme enceinte qui baise” à “F enceinte en gangbang”. Leurs corps arrondi, leurs seins gonflé et leurs formes m’attirait, le coté taboo d’une femme enceinte qui baise m’excitait tout autant. Qu’elle baise son mari ou des inconnus, tout m’excitait en autant qu’elle est une bite pour la satisfaire. On m’avais aussi appris que certaine femme devienne quasi nymphomane à cause des hormones. Wow.

On avance de plusieurs années.
Dans la jeune vingtaine, je suis un peu moins obsédé par ce fétiche sans pour autant l’avoir mit de coté. Mon très bon ami JB m’annonce que sa copine est enceinte. Très heureux pour lui, je le félicite et l’averti de se préparé si la légende de la femme enceinte nymphomane se concretise. Il devient alors très mal à l’aise. Ce n’est pas dans son habitude, lui qui est très volubile sexuellement parlant. Il m’avoue alors qu’il a un dédain sexuel incontrolable envers les femmes enceintes, pour plusieurs raisons sans fondement, il est incapable de s’imaginer baisé avec une femme enceinte, et ce même si elle n’est pas en fin de grossese. L’idée de baisé alors qu’un petit être en devenir est bien installé dans le ventre le répugne. Il est donc stressé à l’idée que sa femme va peut être désiré baisé plus que normalement. Il dit qu’il tentera tout pour le faire, ne voulant pas la laissé frustré sexuellement. Je lui dit que moi, ironniquement, les femmes enceinte m’excite à un point tel que juste m’imaginer en baiser une me fait bander. On rigole sur cette drole de coincidence de nos désirs totalement oposé. La vie continue.

5 mois plus tard.
Mon pot JB m’a invité à prendre le repas du soir chez lui avec sa copine. Je ne l’ai pas revu depuis qu’il m’a annoncé la bonne nouvelle dû a nos horraires incompatible. Arrivé chez lui, je suis épaté par la beauté de sa copine. Je l’ai souvent vu, mais enceinte de 5 mois, elle est resplendisante. À noté que c’est sincère, rien à voir avec mon fétiche sexuel. Je n’y pense même pas à vrai dire, se sont mes amis, alors j’ai laissé cette perversion chez moi. Le repas est excellent et moi et JB descendons dans la cave boire quelques verres. Je trouve qu’il me sert d’énorme portion d’alcool fort, beaucoup plus que la normal. Je me dis qu’il veut que je m’amuse tout simplement, alors je bois sans retenu, je repartirai en taxi. Alors que la tete me tourne, il continue de servir des shooters de vodka en plus de nos whisky, nos bieres et notre vin. Il veut vraiment qu’on se saoul le sacré fêtard! Avant de prendre le verre de trop, nous arretons, bien satisfait de notre ivresse du moment. Je ne suis pas défoncé, mais je ne suis vraiment pas ajun. Juste bien pour avoir du plaisir avec un rien sans toutefois faire le con. Puis, il prend un air vraiment sérieux et me demande d’etre sans jugement et attentif.

Il me dit : “Tu te ****lle la derniere fois qu’on s’est vu, je t’ai parler de mon dédain de baisé une femme enceinte. J’esperais que Mia ne soit pas trop demandande. Malheureusement, c’est tout le contraire. La légende de la femme enceinte nympho c’est avérée vrai pour elle. Sans blague. Les 2 premiers mois c’était ok, ses hormones étaient pas aussi intense et son corps était le meme alors on baisait presque normalement. Le 3e mois, elle a commencer a avoir des changements physique, le ventre a commencer a pousser, les seins a gonfler, un peu plus de poids. J’ai rien contre la prise de poids, c’est mentale. Je suis juste pas capable. Je me forcait vraiment pour la satisfaire, mais aussitot que je regardais le ventre, que je me disait qu’elle est enceinte, pouf, je deviens mou tout d’un coup et impossible de rebander. Elle a beau tout essayer. On a meme essayer de me bander les yeux. Rien à faire. Je suis physiquement et mentalement inapte à la baisé jusqu’à ce qu’elle accouche. Alors depuis la 1ere semaine du 3e mois on a rien fait. Au début elle prenait ses jouets, mais sa reste que des jouets. Et plus sa allait, plus elle avait envie de baisé, comme
Jai jamais vu. Une vrai nymphomane. Se serait jour soir nuit si je pouvait. Elle est vraiment une autre personne avec se s hormones. Elle veux que je la prenne pour une saloppe. Elle veux tant de choses cochonnes que normalement je ferais. Sa fait maintenant 2 mois qu’elle n’a pas baisé et je te jure elle va devenir dingue. C’est problematique pour notre couple. Si on ne fait rien, elle va allez voir ailleurs assurément, et donc avec n’importe qui, qui pourrait faire n’importe quoi. Un mal intentioné, un malpropre, un homme qui va me l’a volé. C’est la derniere chose que je veux qu’il arrive. Mais je suis incapable de la baisé. T’imagine comment je me sent, et t’imagine elle ? Écoute mon ami, on en a parler pendant des heures. La meilleur solution, c’es toi.”

-“Moi? Tu blagues JB. Cesse tes conneries. Je sais que c’est une situation difficile, mais réfléchi. Tu t’imagines moi baisé ta copine à toi? Tu me regarderas plus jamais de la meme maniere. Imagine juste de nous entendre. Impossible

-“Je suis sérieux. Mia aussi. Par la suite Je vais te regarder comme celui qui a sauvé notre couple. Mia m’adore du fond de son coeur et moi aussi. C’est pour son bien qu’elle doit baisé, c’est mental , comme moi et mon incapacité à le faire. Quand on a décidé qu’il faudrait demander à quelqu’un de confiance, j’ai penser à ce que tu m’as dit. Ton fétiche pour les femmes enceinte. C’est évidant que c’est la solution. Quand je lui ai fait part de ta perversion, je te jure, elle mouillait. Imagine elle veux se faire baisé s’en ai maladif, moi jsuis incapable parcequ’elle est enceinte, et toi, tu fantasmes carrément de baisé une femme enceinte. Imagine ce qu’elle en pense. En plus, t’es de confiance, tellement que je te preterais tout mes avoirs sans m’inquieter. T’es en forme. T’es propre. Tu me respecte, tu me volera pas ma copine. T’es le candait ideal, le seul, tu ne peux pas refuser! Jamais je vais vous entendre, je quitterai la maison ou vice versa. Vous vous entendrez sur le nombre de fois, sa vous regarde. L’endroit, la maniere. Tout vous regarde. Je ne veux rien savoir et je ne saurai jamais rien. Vous baiserez c’est tout ce que je sais. Le reste c’est avec elle. Alors tu acceptes, ou je ne te parle plus. Tu n’as pas le choix, c’est toi que je veux, c’est toi qu’elle veux. “

-“Incroyable.. tu me mets dans une sale position. C’est pour sa que tu m’as saoulé? Écoute, j’acceptes, mais si y’a le moindre problemes avec toi, jalousie, questionnements, mefiance, j’arrete. T’es mon pot, je veux pas te perdre. Et je sais que tu aimes Mia si fort, et je veux pas que tu la perdres, donc je vais le faire. “

-“Ah toi je t’aime! Tu sais quoi? En plus de sauver mon couple, tu vas satisfaire ton fétiche! C’est gagnants gagnants! Allez maintenant va prendre une douche et va la rejoindre en haut. Moi je pars en taxi je vais dormir chez mon frere.”

-“Quoi tout de suite? Maintenant ?”

-“Oh oui. Elle t’attends. On doutait que tu accepterais. Surtout avec ta perversion. Et je quitte jusqu’à demain midi. Vous faites ce que vous voulez, à partie de maintenant, je veux rien savoir. Allez dans la douche. Merci encore. “

Le scénario idéal qui m’arrive. Est-ce un rêve? C’est incroyable. Je suis allez me lavez. En sortant de la douche, j’ai entendu JB partir. Alors nerveusement je monte les escaliers. J’arrive à la porte de la chambre. Mia est là et me regarde souriante. Elle me dit merci. Je ne sais pas quoi dire. Elle est en robe de chambre. Elle est si belle. Ses cheuveux blonds, ses yeux bleu, son beau sourire. En plus c’est une femme bien proportionné. Avant sa grosses, elle est du genre taille moyenne, svelte, aucun gras sauf dans les seins. Elle porte du 36C environ, juste assez. Son cul est d’enfer aussi. Physiquement, c’est une bombe. Et là, enceinte de 5 mois, WOW. Son ventre est deja bien arrondie, une belle bedaine porter sur le devant. Sa largeur de ses hanche et son cul est la meme qu’avant pratiquement.

-“Merci d’avoir accepter cette drole d’entente. Tu regles un enorme probleme. Les hormones me rende tellement, différente sexuellement. Je ne pense qu’à sa, toujours. Tant que je satisferai pas ce besoin, j’y penserai. Et j’ai appris que tu fantasmes intensément sur les femmes enceintes. Nous serons un beau duo. S’il te plait, maintenant, cassons la glace. Déshabille toi. Au complet.

J’enleva mon gilet, puis mes pantalons. Je me retrouva en boxer face à elle. Elle me regarda intensivement, tel un predateur devant sa proi. Elle me demanda d’enlever tout. Sa y’est, je suis nu. Elle va etre décu je suis meme pas bandé. Sa va lui rappeler JB….

-“Mm tu es tres sexy mon beau. Belle bite. Vraiment. Laisse moi voir a quel point les femmes enceinte t’excites”
Elle enleva da robe de chambre pour se retrouver toute nue. Magnifique. Son ventre est si rond et semble si doux. Ces seins sont, oh mon dieu ces seins, putain ils sont magnifique. Ils ont tellemen grossis! 36C? Plutot 38DD !! Si rond, volumineux, veineux, les mamelons d’un beau teint rosé. Sa chatte, je la voie que partiellement dû à son ventre. Pas de poils. Rien. Une peau lisse que je m’apprete à caresser.

À vrai dire, aussitot qu’elle a retiré sa robe de chambre, j’ai bandé. Mon rêve, enfin. Elle se pencha sans rien dire et me suça pendant de longue minutes. Tres douée. Puis se leva et me chuchota :
-“Ta bite est délicieuse, d’ici les 4 prochains mois, se sera mon repas préféré, le plus souvent possible. Maintenant, je m’allonge. Je veux que tu me dévores la chatte comme t’as toujours rêver de le faire. Nettoie la bien comme il le faut parce que t’a belle grosse queue va y passer un bon moment”

Elle est parfaite cette cochonne. Elle ecarta les jambes, j’adora la vu que j’avais sur sa chatte rasée avec son gros ventre rond qui cacha partiellement sont beau visage. Je colla ma geule à sa chatte et la mangea intensement. Elle mouillais tellement que je devais m’essuyer à chaque 2minutes. À peine mes doigts rentrer dans sa petite chatte qu’elle me disa qu’elle allait jouir. Mon rêve de faire jouir une femme enceinte, Oui! Elle gémissait beaucoup, se tenait les seins et etait toute rouge du visage. Sa chatte avait semblé etre inondé lorsqu’elle jouit. Mon visage etait tout souillé de sa mouille. Je bandais tellement fort. Elle n’a pas eu le temps de se remettre de ses emotions que j’enfonca un coup ma bite dans sa chatte. Pas de condom, quelle bonne sensation. Je commenca à la baisé fort. Je sentais son ventre arrondi rebondir sur mon propre bas ventre à chaque coup de bite. Ce simple effet me faisait tant de plaisir. Je saisais ses seins à pleines mains, ils étaients si rond et si ferme. Je la baisait sauvagement, mes coups de bassin etant sec et violent. Elle adorait sa, gémissant sans cesse et me demanda de la défoncée comme une pute. Puis elle me chevaucha, une vue admirable que de voir son ventre pardessus le mien. Elle etait douée avec ses mouvements de bassin alors que je lui caressais les seins. Et puis je lui dit “fini la rigolade, met toi à 4 pattes, je vais te defoncer la chatte mia!” Elle se positiona rapidement, me supliant de ne pas l’épargné. La sensation par derriere etait si bonne. Je claquais ses belles fesses rondes encore et encore. Puis je lui tira les cheveux et je nous ai regardé dans le miroir de coté. Je me suis vu , derriere elle , lui tirant les cheveux alors qu’elle avait la tete vers l’arriere. On voyait son ventre rond presque frolé le sol. J’adorais sa. Puis elle m’ordonna de licher mon doigt et de lui mettre dans le cul. C’était si serré que j’eu de la difficulté a faire des va et viens avec. Je la defonca si fortement que j’en avait mal au bassin. Elle jouissa doublement fort. Je senti sa chatte se contracter ainsi que son anus. Elle génissait de plaisir si fort. Je l’averti que j’allait éjaculé prochainement, lui demanda où. Elle me disa de venir dans sa chatte. Évidement, elle est déjà enceinte, pas de risque. Je n’avais jamais souillé une chatte encore. Ce fut une sensation indescriptible. Quand mon sperme explosa dans sa petit chatte bien mouillée, elle jouissa encore, ressentant mon liquide chaude envahir son interieur. J’en oublia meme que je doigtais son cul. J’adore jouir dans une femme enceinte. Quelle bonne baise. J’avais hate de recommencer.

On se coucha nu dans le lit collés. Elle me disa tout ce qu’elle voulait essayer avec moi. Le sexe anal, le bondage, la menottée et abusée d’elle tout une nuit, baisé dehors en public, me sucé sans arreter pour me faire jouir 2 fois, Me branler au restaurant, sa finissais plus. On a ensuite discuté de la vie, puis elle se rendu sous les couvertes et me suça. Je lui demandit si elle voulait donc rebaisé? Elle dit non, qu’elle voulait seulement me dévoré la bite avant de dormir et que j’éjacule sur son ventre.
ZzZ
le lendemain matin, je me reveilla en sursaut. Elle etait embarquer par dessus moi, sa chatte et son cul dans mon visage. Elle me disa qu’on commencerais la journée en 69, et de bien mangé son cul car elle voulait ma bite à cet endroit.

À suivre ?!

Zack

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire