Histoires de sexe Histoires de sexe arabes Histoires de sexe lesbiennes

suite dépucelage

suite dépucelage



suite dépucelage

L’après midi je le passe à lire mais pas trop concentrée à cause de ma matinée de folie . Un mélange de satisfaction et de culpabilité à mettre donnée à un homme de 45 ans mon ainé . Le soir ma tante m’emmène au restaurant suivi d’un ciné , une fois rentrée et couchée Bernard occupe mes pensées et je me caresse pensant à lui à une future et éventuelle relation sexuelle . Au matin je me réveille apaisée et après réflexion je décide de recommencez et de m’abandonner à tous ses désirs s’il voulait ! Je ne prenais pas de gros risques il me restait 10 jours de vacances et comptais bien profiter de cette situation pour connaitre tous les plaisirs inconnus . Je me lève ouvre mes volets sans me soucier que j’étais nue de toute façon seul Bernard pouvait me voir le portail d’entrée étant fermé . Je regarde en direction de son jardin pensant l’apercevoir mais pas de trace . Je vais à la cuisine me prépare un petit déjeuner et j’entends frapper machinalement je dis entrez ! Bernard entre et me voyant nue me dit «  tu exagères ce serait pas raisonnable ” moi ” hier matin nous n’avons pas été raisonnables » ” lui ” on joue un jeu dangereux ” moi ” quel danger ! ça reste entre nous j’ai envie de tout connaître et je préfère que ce soit avec un homme d’expérience ” lui ” tu es sûre de ce que tu veux ? ” moi ” oui j’y réfléchis depuis hier ” lui ” ok si c’est ton désir ” je m’approche de lui nous nous embrassons ses mains parcourant mon dos puis mes fesses . Il me soulève et m’assoie au bord de la table , il écarte mes cuisses , s’accroupit et vient me lécher ma chatte ! quel plaisir intense je pose mes mains sur sa tête et me laisse faire sa langue était douce et coquine tantôt me léchant et me fouillant , je ne mets pas beaucoup de temps à avoir un orgasme . Il se relève , se défait sort son gros engin me le frotte sur mon clito puis le rentre doucement . Je m’accroche à son cou , il me baise doucement puis de plus en plus vite et nous jouissons en même temps , il se retire me regarde en se caressant là je descends m’accroupis et prend son engin encore en érection et tout humide , je le lèche quelques gouttes de sperme tombaient sur mes lèvres , il me dit ” tu es une sacrée petite salope ” je me redresse et lui dis ” oui et j’aime çà et je veux être ta petite salope ” il prend de l’essuie tout et se nettoie , j’en fais de même puis remets mon petit déjeuner au micro onde je lui propose un café il s’assoit . Je le sert , je prends mon petit déjeuner debout lui me regardant de la tête aux pieds . Je range tout au lave vaisselle , le cul tendu face à lui il me dit ” c’est une merveille ce petit cul ” moi ” c’est le tien il t’appartient pour 10 jours ” lui ” quelle salope tu vas être ” moi ” c’est plus fort que moi ” il me fait asseoir sur lui on s’embrasse il m’écarte les jambes me doigte délicatement , nouvel orgasme ! Puis il dit ” faut que j’aille faire des courses ” moi ” je vais prendre une douche . Ma tante entre à midi et me dit tu ne t’ennuies pas trop ? jJe lui réponds que tout va bien et enchaine si on faisait un barbecue ce soir je vais demander à bernard de venir ainsi que ses amis Jacques et christine , moi «  ce serait sympa oui «  elle prend le télephonne et appelle bernard lui demande ainsi que pour ses amis , il accèpte , elle lui demande aussi d’aller faire quelques courses et si il lui est possible de m’emmener afin de me sortir un peu, il lui dit de faire une liste . Après avoir raccroché elle prépare la liste et me la donne ainsi que de l’argent .Elle part ! Je finis de ranger la cuisine et vais chez bernard ! La porte du couloir était entrouverte et j’entends une conversationj’écoute , il était au télephonne et parlait de moi en ces termes «  je te garantis une vraie salope malgrè son âge mais un vrai rêve un corps d’enfer un cul a faire bander un âne il insiste je te jure ce n’est pas des conneries il rajoute je l’emmène faire des courses je vais m’arrêter dans le bois ou nous allons chassé près de la cabane viens et tu verras d’ici 30 mn  ! Je ressors et retourne chez ma tante , j’étais contrariée, il trahissait ce secret mais les démons prenant le dessus j’imaginais me faite baiser et être vue en même tant ce qui était très excitant du coup je me change j’avais un jean et le remplace par une robe coutrte facilement enlevable . A peine habillée j’entends bernard arriver il entre et me dit on y va ! Je prends mon sac et le rejoins dans sa voiture , nous partons et sorts de la ville il prend la route des collines au dessus ! Je lui dis on ne va pas aux courses lui si dans un moment je veux te montrer ma cabane de chasse tu verras c’est sympa ! Nous entrons dans un petit bois et arrivons devant sa cabane descendons il va ouvrir et entrons . Elle était super bien aménagée , petit coin cuisine , une grand table et une banquette lit , l’endroit idéal pour passer du bon temps .
Il entrouvre le volet de la fenêtre , j’entends furtivement un bruit de voiture mais n’en dis rien il vient vers moi et m’embrasse me soulevant ma robe sur mes reins j’étais dos tournée à la fenêtre , il descend ma culotte , la pose sur la table et défait ma robe qu’il pose aussi .
Il m’attire sur la banquette , s’assoit sors sa bite et me fait le sucer j’avais le cul tendu envers le regard de son ami dont je sentais la présence derrière dehors .
Cette situation était on ne peut plus excitante , je me baisse pour plus de confort , bernard regardait en direction de la fenêtre , je ne bouge pas le fait d’être vue me plaisait beaucoup . Ce plaisir me donna à espérer que son ami vienne nous rejoindre et là je me retourne vers la fenêtre je dis à bernard il y a quelqu’un qui regarde ! Il me dit oui c’est jacques laisse le regarder il ne fait pas de mal à moins que tu accèptes qu’il nous rejoigne ! Je me relève et pleine de culot je m’approche de la fenêtre et ouvre le volet .Je dis c’est mieux comme çà vous pouvez voir de plus près , jacques reste quoi et je retourne vers bernard et reprends ma fellation . J’écarte bien les jambes le cul offert à la vue de jacques et la porte s’ouvre dans la foulée je sens une main se poser sur mes fesses les parcourir et il dit «  magnifique ce petit cul bombé «  je ne bouge pas , sentant mon accord il s’enhardit et glisse une main sur ma chatte me presse mon clitoris gonflé de plaisir puis entre un doigt . Je mouillais tellemnent qu’il dit «  elle aime çà ! Bernard lui répond je te l’avais dit ! Il me besognait de sa main puis je sents sa langue venir me lécher en écartant bien mes fesses pour mieux se deguster de mon jus et dit quel bonheur ce bijou je n’en peux plus ! Bernard lui dit vas y prend la!et il promène sa bite contre mon clito et me pénétre d’un coup violent , bernard me fait sytopper la fellation et se lève me laissant mains posées sur la banquette baisée par son ami . Il allait de plus en plus vite commentant ses vas et vient ce qui me fait jouir . Bernard l’incitait à me remplir de son jus et disait tu as vu comme elle aime çà ma belle petite salope .Jacques finit par jouir en poussant un râle de plaisir et resta un long moment en moi m’embrassant le dos et les épaules , il finit par se retirer et me redresse . Il me retourne , me regarde et m’embrasse ses yeux injectés de sang le visage écarlate et s’assoit sur la banquette exténué .Bernard me prend par les hanches , me colle contre lui et m’enlace , m’embrasse langoureusement puis me dit tu es un amour . Je me rhabille et pars à la voiture chercher un mouchoir pour essuyer le sperme coulant de mon vagin le long de mes cuisses . Ils sortent , ferment la cabane , bernard dit «  à ce soir pour le barbecue «  et nous partons faire les courses .
Sur le trajet bernard me demande si j’ai aimé je lui réponds que oui bien que je me sente coupable de mes pulsions .

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire