Histoires de sexe noir Histoires érotiques au travail

Scénario pour elle

Scénario pour elle



Elle m’a demandée un scénario, et je suis partageur, qu’en penses-tu et qu’en pensez-vous.

17 heures, j’attends calmement sur le parking près de ma voiture. Sa voiture arrive et se gare devant moi, j’aperçois ses longues jambes gainées dans un collant en résilles ce qui m’excite instantanément. Je suis du regard ses belles gambettes pour découvrir des talons aiguille noir magnifique, pourquoi pas :

Je lui ai dit que j’étais assez fétichiste des jambes et je suis déjà comblé, mon regard remonte vers une petite robe blanche si courte que je me rends compte que ce n’est pas un collant mais des bas ! Encore plus excité je continue à détailler cette nymphe, ses seins rebondis puis son collier et enfin son visage, ses lèvres framboise, ses yeux marron, sa chevelure blonde,…

Elle me sort de mon matage en règle pour me saluer, personnellement je suis habillé smart, un pantalon gris, chemise blanche à liseré bleu, en dessous ? Surprise. Et pour finir un chapeau. Je la salue, un compliment et je la guide vers l’entrée de l’hôtel.

– “Bonjour, j’ai une réservation au nom de Patrick.”
– “Oui, puis je vous demander si madame est avec vous ?”
– “Parfaitement, nous venons négocier un contrat, nous serons mieux dans le salon de la chambre.”
– “Très bien monsieur.”

Direction l’ascenseur, dans celui-ci je l’observe, j’approche ma main de sa cuisse, je remonte ses bas, sa peau satiné m’électrise et ma montée continue, je remonte toujours sans rencontrer de tissus, enfin je touche sa petite chatte nue, elle ne porte pas de culotte ! Elle me sonde du regard et prend mon paquet en mains pour constater la réussite de son effet.

Trop tard, l’ascenseur s’arrête, je la précède jusqu’à la porte et je la laisse entrer. Elle s’avance vers le lit, retrousse sa robe, je découvre un superbe corset, talons, bas, corset, pas de culotte, magnifique, attirante, je bande comme un âne !

Je me déshabille aussi pendant qu’elle s’allonge sur le lit, son regard oscille entre le mien et mon entrejambe. Je décroche ma ceinture et laisse apparaitre un petit string féminin rouge qui ne contient plus rien de mon érection ! Et oui, j’aime me travestir en femme et mon corps menu et élancé me le permet facilement. Je retire ma chemise pour qu’elle découvre mon body/corset en dentelles rouge, rembourré bien entendu.

Son regard change, elle me détaille et me complimente, elle me veut, je prends la main et me jette sur son entrejambe offerte avec ma langue. Je la fouille, l’explore, l’embrasse et je remonte doucement vers son bouton d’or. Elle soupire, j’accentue ma caresse durant de longues minutes et mes doigts rejoignent ma langue. Un, Deux, Trois, son vagin m’aspire littéralement ! Sa sève coule le long de ses fesses, je les relèves et ma langue vient visiter sa rosette, elle pulse sous ma langue alors je force légèrement pour élargir son anneau. Ma seconde main quitte ses bas qu’elle parcourait pour rejoindre son anus et terminer le travail de ma langue.

Elle change de position pour pouvoir s’approcher de mon sexe et je sens ses lèvres l’embrasser, ses mains parcourent mon body/corset et tâtent mes bourses. J’ai rarement eu une telle érection, mon sexe passe enfin la barrière de ses lèvres, elles sont aussi belles qu’elles sucent bien ! Ce 69 continue de longue minute, quand je sens son vagin se contracter et ses reins se débattre j’accélère mes caresses entre ses fesses et sa chatte, elle explose sous ma langue, quelques secondes plus tard je fais de même et tombe lourdement sur le lit en embrassant ses jambes et ses pieds.

L’avantage de la jeunesse c’est que la vigueur revient vite, le temps de souffler et de parcourir ses jambes si érotiques, ses talons si sexy et ses seins si attirants et mon sexe se redresse prêt pour s’attaquer à la suite du repas.

La suite ? …

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire