Histoires de sexe travesti Histoires de tromper Histoires porno

Weekend pluvieux 4

Weekend pluvieux 4



Maman ouvre lentement la fermeture éclair du sweat de Laurence laissant apparaitre un t-shirt jaune fluo ; toujours en l’embrassant maman vient poser ses mains sur les seins de sa jeune collègue, qu’elle se met a caresser et malaxer. Laurence prend alors le bas du t-shirt de ma mère, le soulève, lui enlève ; Laurence se retrouve directement face aux seins nue de ma mère, elle les prend en main, embrasse ma mère dan le coup et descend, embrasse les seins et commence a faire tapoter sa langue sur les tétons. Maman repousse Laurence au fond du canapé et lui enlève le reste de ses vêtements ; les deux femmes sont seins à l’air et se les tripotent, jouent avec les tétons, se tètent.

_”Tu as de très beau seins Laurence, ils sont un magnifique galbe”
_”Merci mais je les trouve un peu petit ; j’aime beaucoup les tiens”
_”Arrête … tes seins ont une bonne taille”

Surement flatter de ce que venait de dire maman, Laurence allonge ma mère sur le canapé et vient placer sa tête entre les cuisses. Surprise de la vitesse a laquelle s’enchaine les événement maman pousse un “Oooooh”. D’ou je suis je ne vois que la tête de Laurence bouger mais pas ce qu’elle est en train de faire, en revanche-je vois bien le visage de maman, elle semble apprécier ce que lui fait Laurence. Cela fait plusieurs minutes que Laurence procure du plaisir a maman ; suite a un petit gémissement, maman saisie la tête de Laurence la stoppe dans son action, elle se lève, devait le bouton de sa jupe qui tombe à terre. Elle demande a Laurence de se lever, l’aide, une fois debout maman baisse le legging et pousse Laurence en arrière qui s’écroule dans le canapé.

_”Waouh…. Patricia…. Je t’imaginais pas comme ça”
_”Tu es toute lise comme une petite fille, … et si douce”

Sa langue se met à caresser la fine fente de son amie, elle s’attarde sur le clitot pendant que quelques doigts s’insèrent dans le vagin de Laurence qui gémit légèrement et remue énormément sa tête. Maman pénètre vigoureusement de ses doigts le minou et stimule de sa langue le clitot de Laurence qui ne peut retenir des cris de plaisir.

_”Ben dis donc tu mouille abondamment”
_”Ufffff…Olala tu ma procurer tant de plaisir” dit-elle avant d’embrasser ma mère.
_”Si tu veux j’ai des petits joujoux ?”
_”Pourquoi pas sa augmentera encore l’excitation”

Ma mère va dans sa chambre chercher ses jouets pendant que Laurence retire son legging qui est a ses chevilles depuis tout à l’heure.

_”Voila j’ai plusieurs modèles”
_”Aaaaa oui quand même”

Maman a ramener au moins 5 vibro de tailles et formes différentes ; elle s’assoie par terre, despote les jouets a coté d’elle. Laurence vient la rejoindre et commence à examiner les jouets, elle en choisi deux : un gode bleu et le vibro jaune que maman c’est acheté hier.

_”humm… parfait …. Allonge toi Patricia…écarte et relève tes jambes s’il te plait”

Ma mère c’est mis comme si elle voulait faire des abdos, ce qui laisse le passage accessible sans problème pour Laurence. Laurence s’approche du sexe de maman, porte a sa bouche le gode bleu qu’elle lèche et humidifie ; une fois assez humide a son gout elle le présente a l’entrée du vagin, donne un dernier coup de langue de bas en haut et insère le gode, elle réalise de petits va et viens tout doux ; elle approche de nouveau sa langue pour lécher le clitot qui commence a gonfler légèrement, après une dizaine de coups de langue elle s’arrête, prend le vibro, l’active et le pose sur le clitot.
Ne voyant pas de changement de comportement de la part de ma mère, Laurence augmente l’intensité de vibration ainsi que la cadence de ses aller-retours ; ça commence à faire de l’effet j’entends maman soupirer, c’est dur de résister a la tentation en observant deux femmes se procurer du plaisir et dont les bruits commence a envahir les pièces. J’entends alors les vibrations du vibro ; Laurence a encore augmenté d’un niveau”

_”Humm…Laurence…humm… sa …de…vient…intenseeee”
_”Tu m’as donnée dans te plaisir tout à l’heure que je dois te rendre”
_”Humm…. Oui… ooo… ooo”

Laurence à changer de technique, a présent elle entre et sort complément le gode, elle a encore augmenté l’intensité du vibro les bruits de vibrations se font entendre de plus en plus. Maman soupir, gémis de façon plus soutenue et laisse de temps en temps échapper un cri. Laurence reprend de petits va et viens mais cette fois plus rapide et en profite pour augmenter en même temps l’intensité du vibro mais cette fois elle a dû augmenter de deux au trois niveaux. Sous l’intensité des vibrations et du plaisir en elle ma mère se met à hurler de plaisir, sons corps semble tremble, elle doit avoir eu un orgasme mais cela n’arrête pas Laurence qui continue. Maman att**** un coussin du canapé et le met devant sa bouche pour atténuer les hurlements qui sont encore bien audible. Laurence sort le gode mais utilise toujours le vibro qu’elle augmente toujours ; il doit être au max car je n’entends plus de différence de vibration ; elle le fait parcourir sur tout le sexe de ma mère et revient sur le clitot ce qui a pour effet de faire redresser le buste de maman, qui lâche le coussin et hurle.

_”OOOOH…PUTAIN…MON DIEU…. C’EST TROP”

Laurence continue et donne même un petit coup de langue sur la fente, ma mère tremble a nouveau et au vu du niveau de plaisir qu’elle a atteint se met à gicler sur Laurence, qui stoppe enfin l’appareil

_”Tu m’as bien aspergée Patricia”

Maman qui tremble encore un peu et qui reprend son souffle et surement ses esprits ne répond pas.

_”J’ai eu un orgasme grâce à toi je devais t’en procurer un”
_”…Tu m’en …. as …procurée…deux….Oooooh la vache tu m’as épuisée”
_”Si ça ta plus c’est le principal, moi j’ai adorer…. Je peux avoir une serviette ?”
_”Bien sur je vais te la chercher”

Maman se lève sans trop de mal prend les deux accessoires qui lui ont procurés du plaisir et va dans la salle de bain ; elle doit surement les nettoyer ; elle revient dans le salon avec une serviette, et commence à essuyer Laurence qui c’est relever, une fois son visage sec maman l’embrasse à nouveau langoureusement tout en essuyant son corps.

_”Merci pour cette leçon de sport” dit maman avec un sourire
_”Non merci a toi”

Laurence se rhabille aidée de maman, elles continuent toujours à se toucher. Laurence est rhabillée, elle met ses baskets et se dirige vers l’entrée suivie de ma mère qui la raccompagne entièrement nue.
_”J’ai passée un excellent moment en ta compagnie”
_”Moi aussi. On se voit demain au boulot”
_”Oui a demain, rentre bien” elles s’embrassent une dernière fois
_”Bisous Patricia”
_”Bisous”

Maman referme la porte ; je fais mon apparition dans l’entrée, je suis dans un état d’excitation monstre, mon pénis est raide à un point inimaginable.

_”Je suis désolé maman, mais je suis grave excité”
_”Je te comprends”

Je la saisi par le poignet, l’amène dans ma chambre, je la jette sur le lit et je viens me mettre sur elle. Je suis dans un tel état que mon seul but c’est de me satisfaire ; d’habitude je fais l’amour certes pour prendre du plaisir mais surtout pour en donner aussi, mais là je veux juste la prendre.
J’approche mon sexe du sien le fait glisser un peu de haut en bas, et je la pénètre en donnant toute l’énergie que j’ai ; malgré mon comportement égoïste, elle semble prendre du plaisir, des gémissement sorte de sa bouche ; je ne tarde pas longtemps avant de me rependre en elle. Je me place à coté d’elle ; nous sommes épuisés. On reste allongé tout nu facilement 5 minutes puis elle est partie dans sa chambre. Tellement qu’elle devait être épuisée, elle ne fit rien de la journée a par lire ; et elle portait pour une rare fois un pyjama.

N’hésiter pas à mettre a nouveau des commentaires ou des messages.
Ça fait toujours plaisir et ça me motive à continuer d’écrire.

Je remercie beaucoup les gens qui m’ont laissé des commentaires

Si certaines personnes veulent d’autres histoires entre ma mère et moi dit le.

Merci.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire