Histoires d'inceste Histoires de baise Histoires de sexe hétéro

L’auto-école.

L’auto-école.



J’ai une auto-école, j’ai pas mal de clientes, certaines me demandent des arrangements ce que je fais avec plaisir.
Ce jour là, une jeune femme vient s’inscrire, je fais un peu d’administratif, et lui demande de patienter un peu. Je n’ai pas fait très attention à elle surement à cause de sa robe marron assez triste.
Ayant finis ma corvée, je lui demande de bien venir au bureau.
– Bonjour Madame vous voulez une inscription?
C’est alors que je remarque sa beauté, une superbe blonde aux immenses yeux bleus bien tristes.
– Oui monsieur, mais je n’ai pas trop d’argent, et il faudrait que ça aille vite, j’ai un travail en vue et il me faut une voiture. Je suis divorcée et deux enfants à charge, j’espère que vous serez tolérant. J’ai déjà pris des cours de conduite et je me débrouille assez bien, c’est surtout le code qui pose problème.
– Madame pour le code, vous serez obligée de l’apprendre, pour la conduite ce sera plus simple. Je connais l’inspecteur, il vous fera passer le plutôt possible, mais il faudra vous montrer gentille avec lui;
– Même avec vous, comme je l’ai dit je n’ai pas beaucoup d’argent et 2 enfants à nourrir.
– Pas de problème, j’accepte les paiements en nature. Juste changez de vêtements, soyez plus sexy, vous êtes si belle, juste une jupe courte, un chemisier échancré, surtout pas de culotte si vous les avez?
– Oui, comme vous voudrez, et puis j’ai du retard à ratt****z question sexe. Depuis le divorce c’est le néant et si je peux mêler l’utile à l’agréable pourquoi pas.
– Maintenant donnez moi, nom prénom, âge etc….
Je retiens que la belle à 40 ans, un bel âge pour la baise.
– Première séance de conduite demain soir, vous serez la dernière, venez en tenue sexy, sil’ vous plait.
– Ne vous inquiéter pas, j’ai compris dit elle en souriant.
Quel joli sourire, cette femme est faite pour rire, elle illumine la pièce.
Le lendemain, quand elle arrive, elle merveilleuse dans un chemisier en dentelle, largement ouvert sous lequel elle porte un soutien gorge fantaisie, une jupe courte et bas de nylon noir. quand nous sommes seuls, elle soulève sa jupe pour me montrer qu’elle avait obéi. Elle possède une adorable toison blonde.
Bien sur pendant la leçon je reste professionnel, c’est vrai quelle conduit très bien et en souplesse.
Nous regagnons le bureau.
– Madame, hier j’ai appelé l’inspecteur, vous devriez passer le permis dans 3 semaines, code le matin, conduite l’après midi. Comme je vous l’ai dit la conduite est une formalité, et bien sur vous serez la dernière, je serez avec vous pendant l’examen.
– Merci, je saurai remercier l’inspecteur de cette faveur. Quant à vous, je vous paie ma première leçon.
Elle pose sa main sur la braguette et m’embrasse, elle est gourmande la belle, je lui caresse la toison, joue avec son clitoris, glisse un doigt dans sa fente humide. Elle s’assoit, m’attire à elle et ouvre ma braguette, sort l’engin et l’avale goulûment, ses années de jachères n’ont rien enlevées à son talent de suceuse, ses yeux dans les miens, son joli regard bleu qui pétille pendant la pipe me font fondre. Rapidement, je jouis sur son beau visage. Puis je m’occupe d’elle, d’abord oralement, puis vaginalement. Quand on a fini, elle me demande à quand.
– Demain si vous voulez, à la même heure.
– Pourquoi pas? Je serai en tenue sexy ne vous en faites pas.
Pendant 3 semaines je lui ai donnée des cours particuliers, contre son corps.
Le jour du permis, elle est restée plus de 2 heures avec l’inspecteur, quand elle est revenue elle m’a montré son papier rose, heureuse
comme jamais. Et maintenant elle peut aller travailler.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire