Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe travesti

Vacances à Madagascar

Vacances à Madagascar



Je venais d’arriver à l’aéroport. Il faisait chaud. Mon ami Dan étai là pour m’accueillir. Il doit m’héberger pendant mon séjour ici. Le pays est magnifique, L’île rouge comme on l’appelle à ses particularités qui la séparent de l’Afrique. Je scrutais la ville par les vitres du 4×4 de Dan. Nous sommes arrivées à la villa ou la femme de Dan, Anne m’a montrer ma chambre. Elle était aménagée comme une chambre d’hôtel avec Un téléviseur et une sono. Ils m’ont dit que je pouvais me reposer et qu’il m’appellerait pour le repas. Le repas fini, je suis allez me coucher car le voyage m’avait cassée . . . Le lendemain, il avait mis à ma disposition une carte et une voiture et je n’eut pas de mal à arriver au palais du roi maintenant dés-habité car cela faisait partie du patrimoine culturel du pays. A l’accueil il y avait un guide et un soldat pour me faire visiter.

Ce jour là je m’étais habillée d’un short et d’un haut bleu avec un gilet plein de poches, des bottes marron et le chapeau d’Indiana Jones. Le guide était en complet Nike et le soldat était en uniforme verte moulante et en botte de cuir noire. Il me firent visiter et nous arrivâmes à la chambre de la reine. Là

Je suis resté un peu pour admirer les meubles Napoléon. Le militaire avait les yeux rivés sur mon décolleté et le guide matait mes fesses sans vergogne au début j’étais gênée mais je me suis prise au jeu et j’ai fais mine de rien et je profitais de toutes les occasions pour me baisser et leurs dévoilé mon cul ou autre chose encore. Je repartit et rentra à la maison.

Anne m’a demander si j’avais aimer et je lui ai dit que j’avais adorer et que j’y retournerai le lendemain. Et le lendemain, j’étais en route pour le château et cet fois ci j’avais mis le paquet, j’étais habillée d’une robe moulante et décolleté qui commençait aux épaules et descendait à mi-cuisse, j’avais des bas mais pas de culotte ni de soutien gorge et des talons. Je suis arrivée devant la porte du palais et les deux pervers m’avait reconnu. C’était un Mardi et le palais, hors de la ville, était désert.

Nous refîmes la visite comme hier.

Les deux guides me mataient plus encore qu’hier et une fois arriver dans la chambre de la reine je m’assit sur le lit de la reine et je croisa la chambre me plaignant de trop de chaleur. Le soldat ferma la porte et je fut surprise et je me leva pour sortir mais il me retint et me jeta violemment sur le lit. et se jeta sur moi et sortit sa queue longue, très longue environ 25 cm que je pris entre mes doigts experts et que je fourra dans ma bouche, le soldat me caressait les cheveux ( je m’étais teinte en blonde) et leva la tête pour crier son plaisir. le guide leva ma jupe et découvrit ma brune toison et sans rien demander enfonça sa bite dans ma chatte déjà mouillée.

Même si je ne l’avais pas vue je sentait que sa queue était plus longue que celle du soldats car il me pénétrait de coup sec et profonds. La porte s’ouvrit et une dizaine de malgaches entrèrent. Il habitait les lieux mais je ne savais pas comment il savait que j’étais là. Bref, il se sont mis tout autour du lit et le soldat retira son pénis et se mis sous mois pour m’enculer. j’étais prise en sandwich et je sentais les queue si près l’une de l’autre. Les “spectateurs” me touchait les seins et se masturbais en cercle. bientôt un d’eux éjacula sur mes seins et de mes j’empoignai deux bittes pour les branler, un audacieux monta sur le lit et fourra sa queue dans ma bouche et tous me touchait et bientôt le sperme pleuvait sur moi le guide qui me prenait par la chatte se retira et jouis sur les poils de mon pubis et le soldat le suivit et éjacula à l’entrée de mon cul. Tout deux cédèrent leurs places à d’autre mâle aussi bien membrées. Celui que je suçais avait jouis dans ma bouche j’ai tout avaler et d’ailleurs le gouts de son sperme était différent de ceux que j’avais pu goutté jusqu’à la. Soudain je lâche un cris car c’était mon 5 orgasmes. A un signe de la main du soldat, il disparurent tous je restai là sur le lit nu et gluante de sperme de dizaine de malgache. Le soldat me montra les douches de la reine ou je puis me laver et me rhabiller. C’est sans doute la plus belles histoire de mon voyage même si il y en a eu tant d’autre.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire