Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe de voisins

Comment j’ai rencontrer mon premier maitre re

Comment j’ai rencontrer mon premier maitre re



Fin 2013, après avoir passé quelques jours sur Toulouse, je décide de redescendre chez moi a marseille, voulant profiter un max je prend un des dernier train de la journée en sachant qu’ils sont moins bondé, pleine semaine sais donc que je vais etre tranquille, 20h sonne, c’est le départ du train, je suis dans un vieux wagon désert en fin de rame, dans un quatre place, avec moi quelques personnes dans le wagon. Un couple de jeune , une grand-mere et un rebeu bcbg d’une quarantaine d’année, j’y prête pas trop attention, je mets mes écouteurs et fait un somme.
Je me reveille une heure plus tard et je constate que le wagon c’est vidé, j’enlève mes écouteurs, je vais faire une pause wc.
En revenant, le rebeu me demande si ma prise marche dans mon quatre place, je répond que je ne sais pas et qu’il a cas venir essayer.
Il vient donc s’assoir pour voir si la prise fonctionne et elle fonctionne
“je peux m’assoir avec toi ?”
“oui pas de soucis, allez y”

les minutes passent, le silence est toujours la.
Après qu’il ai levé les yeux de son telephone, il me dit “desolé je ne me suis même pas présenté, je m’appelle Medhi”
“pas de soucis, je m’appelle Thomas”

“Enchanté Thomas, tu fais quoi dans la vie ?”
Je suis étudiant…”
“Ah oui tuu etudie quoi ?”
“Je suis en BTS communication, rien de très interessant en somme, et vous vous faite quoi dans la vie ?”
“j’ai une entreprise de batiment, chantier etc”
“ah d’accord, et du coup vous habitez sur Marseille ?”
“tout a fait, et toi ?”

(…)

la discusion c’est donc engagé, après avoir parlé de tout et de rien, avoir échangé des idées, rigolé.
Medhi me glisse “tu es en couple Thomas ?”
“non pas du tout, et vous vous etes marié ?”

On est interrompu par le controleur, qui vient faire son travail.

et la Medhi, reprend la conversation, “non, je suis divorcé depuis 1 mois…”
“Ah je suis vraiment desolé…”
“c’est rien c’est juste un peu le desert niveaux sex quoi, dit il en goguenard, 15 jours que j’ai pas fait tourner la machine”
je suis un peux géner, il me parle d’homme a homme avec beaucoup de franchise, je rougis et pretexte une pause pipi pour aller au wc, je remet mon string en place et je retourne m’assoir au quatre place et la Medhi reprend de plus belle
“c’est quoi ta position preferé”
“heuuu la levrette” je bafouille
“ouais moi aussi, c’est tellement bon. Du coup toit ça fait longtemps que tu as pas baisé ?”
“non ça fait 5jours”
“j’ai hate d’arriver, je vais aller en club essayer de chopper un peu, c’etait comment ta meilleure fois ?”
je sens une once d’ecxitation chez lui, mais chez moi c’est un peu la panique, comment faire passer que je suis gay et passif uniquement.
Je repond pas, j’ai juste un sourire beta.
Sur son visage il y a de l’incompréhension.
“t’es puceau ?”
“non, non, juste je euh”

“t’es gay ?”

“oui” dis je timidement,

“ah pas de soucis, me dit il, jspr que je t’ai pas choquer”

“non, non pas du tout”

“bon c’est pas grave, raconte moi ta meilleure fois du coup”

et je me lance dans un récit plus ou moins bien raconté, de ce qui me semblait ma meilleure fois, et a la fon de mon histoire, Medhi a sa main sur son paquet.

“en meme temps avec le boule que t’as je comprend que tu soit pd”

“tu n’as jamais eu de relation avec des mecs ?”

“si ça m’est deja arriver de me faire pépom par des ptite mec ou de niquer des mec habillé en meuf, tu t’habille en meuf toi ?”
“non, je porte des strings des fois mais c’est tout”
“d’accord, mais t’es quoi alors ? actif ? passif ?”
“je suis passif”
“ah ok, et t’as baiser avec des rebeux ?”
“oui…”
il bouge en core un peu sa main sur son entrejambe
“ah ouais et t’as kiffé ??”
“franchement ouais”
“ah ouais pourquoi ?”
il malaxe son entrejambe, je suis assez émoustillé mais je continue mon recit
“franchement, ils sont bien monté, viril et c’est des bon machos”
“je vais etre franc, on arrive bientot, ce que tu m’a raconter m’a bien chauffé, tu veux pas me pépom vite fait la ?”
“je sais pas, il y a les controleurs, et tout…”
“aller fait pas ta timide, t’as du en voir passer du zob de cousin me dit il en commencer a faite des vas et viens dans son caleçon”
“aller viens la tu vas te regaler, et je te dirais s’il y a un controleur”
je sais pas par quelle magie, je me suis retrouver a quatre pattes sous la table la tête entre ses jambes. il avait enlever son pantalon et son caleçon, devant moi se dressait un bon zob de rebeu de 19*4,5cm, bien veineux

“aller fait pas ta timide”

mon cul bute sur les sieges en face de lui, je suis coincé sous cette table face a se gros zob, je commence a lecher les couilles, la tige tout ça sous les compliments de Medhi, j’adore me faire complimenter.
Mon petit cul fretille, et il le voix, “tombe ton pantalon que je voix ce qu’il y a en dessous”$je m’execute, revelant mon string ficelle et mon cul bien lisse qui ne manque pas de faire son petit effet
“wow, quelques chose me dit que tu as du voir passer plus de zob que tu ne le dit !”
j’acquiese de la tete en fondant sur bite, et en me l’envoyant le plus loin possible dans la gorge.
“hmmmm,c’est bien petite chienne !”
mon cul viens taper contre les siège a chaque va et vien de mon corps pour engloutir sa bite.
Il est viril, il m’insulte, ça m’excite et je sent que lui aussi.
Au bout de 10 bonne minutes, dans un râle, il m’inonde la bouche, et me tire quelques jet sur la gueule.
Je me retrouve face a lui, la figure pleine de ces jets épais.
“ah putain, tu fait ça bien, aller clean moi ça on va arriver” et il laisse tomber sa grosse queue demi molle sur ma gueule.
Je m’empresse d’obéir, guider par la peur et l’excitation.
Apres quelques minute, je me retire de dessous la table et vais au toilette, pour nettoyer mon visage.
En revenant Medhi est tranquillement sur son tel.

“putain merci ça c’est longtemps qu’on m’avais pas purgé comme ça, tu habite dans quel coin de Marseille”
“de rien j’ai vraiment adoré… dije timidement, j’habite vers Castellane”
“tu vis seule ? en colloc ?”
“non chez mes parents encore.”
“ah dommage, tu as quoi de prevu ce soir ?”
“rien, mais bon faut que je previenne mes parents”
“préviens les, tu viens manger chez moi”
“heu d’accord..”
on arrive, il commande un taxi et on va chez lui, sur le chemin on ne parle pas trop.
Arrivé chez lui, il debouche une bouteille de vin, et se met au fourneau.
Pendant qu’il cuisine, il me parle, me demande ce que j’ai deja fait, ce que j’aimerais faire etc…
Et moi pendant ce temps je bois, je bois. je suis saoul très vite et je commence a lui raconter mes fantasmes (féminisation, exhib, mise a disposition etcetc)
Au plus je racontais mes fantasmes au pus il etait ecxité.
Je lui demande les toilettes.
“apres le dressing a droite”
En revenant des toilette, mon etat me pousse a aller dans le dressing. En fouillant le dressing je decouvre qu’il reste des vetements de son ex femme, j’enfile alors un tanga, des bas resilles, une minijupe, un haut transparent et des talons trop petit pour moi.
En arrivant, les reactions ne se font pas attendre,
“on dirait que ma salope a trouver le dressing, fait voir ton cul un peu ?”
je me tourne et soulève legerement ma minijupe.
Il vient se coller contre moi et je sent une bosse dans son pantalon,
“viens la petite pute”
il m’att****, me jette dans le canapé, viens se mettre derriere moi, il ecarte mon string et me crache sur la rondelle
“hé quesque tu fait, met une capote”
“je suis sain, je vais te feconder comme une bonne femelle et après ça je serais ton maitre”
aussi tot dit aussi tot fait, je sens son gland presser mon anus, et venir m’ouvrir le cul.
J’ai un peux mal, mais il rechache dessus pour lubrifier et commence a faire des vas et viens.
je couine, jee gémis.
“putain t’es une vrai femelle, je vais faire de toi ma pute a rebeu”
apr!s 10min, il se contracte et il m’inonde de son jus chaud.
Il resort et je me retourne instinctivement, pour lui sucer la queue.
“c’est bien tu apprend vite, viens nettoyer ma bite de ton jus de chatte et de mon foutre.”
je me suis pas fait prier.

C’est comme ça qu’il est devenu mon maitre.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire