Histoires de sexe en français Histoires de sexe hétéro Histoires érotiques

Ma petite salope – 7

Ma petite salope – 7



Résumé des épisodes précédents…

Léa, une jeune fille de 21 ans, a été prise nue sur son lit, en train de se caresser. Paul l’ayant aperçu, en a fait sa soumise… Elle est passé par diverses phases, vaginal, anal, double pénétration, gand-bang, first vaginal et anal et même une séance hot de bdsm… Ne voulant plus continuer dans cette voit là, elle décide d’en informer ses parents, afin de contraindre Paul à arrêter de la prendre pour une pute soumise…

Paul :
Comme c’est bon d’avoir une petite pute à soi… une petite salope qui fait tout ce que je veux… Je vais pouvoir inviter des potes, et on va se faire des marathons du sexe… celui qui tient le plus longtemps à la baiser ! Trop cool…

Léa :
J’ai prévenu mes parents, ils ne m’ont rien dit, aucun reproche, juste qu’il venait aujourd’hui même me voir… Je sais bien qu’ils ne vont pas avoir une bonne opinion de moi, mais je n’ai pas le choix, j’ai besoin d’aide… j’espère qu’ils arriveront avant que Mon Maître débarque chez moi !

Paul :
Bon allez, un peu de shopping, et on passe la voire… j’ai repéré une petite tenue ultra sexy, pour ce soir dans un club, ça va être génial !

Léa :
Ah j’entends une voiture, je pense que c’est eux…

Simone :
Bien, enfin arriver… je n’en pouvais plus de cette voiture… et puis l’histoire que ma racontée ma fille… ça m’a drôlement excité tout ça ! Bref, j’espère qu”elle va bien, et que surtout elle en a profité… c’est dommage d’arrêter maintenant !

– Léa : Ah ! Bonjour Maman… Je suis sincèrement navré de te déranger en pleine semaine, mais là, je n’en pouvais plus… je suis devenue la petite pute d’un homme, et c’est plus possible… Où est Papa ?
– Simone : Ton père cherche une place pour se garer ! Pourquoi tu n’en peux plus ?
– Léa : Comment ça pourquoi ?? Parce que je me fais baiser par des dizaines de mecs que je ne connais pas par tous les trous !!
– Simone : Tu en as de la chance… Cela fait longtemps que ça dure ?
– Léa : De la chance ???? Cela fait plus d’une semaine que ça dure… tous les jours j’ai eu des sorties, tous les jours, je me suis fait prendre par un ou plusieurs gars… je suis exténué là !
– Simone : Plus d’une semaine !! Tu as du bien t’amuser dis donc ma fille !!!
– Léa : Maman !!!
– Simone : Et par tous les trous tu dis ???
– Léa : Oui, buccale, vaginal, anal, j’ai même eu le droit à une double pénétration, je me suis fais prendre par au moins 25 gars, et une fille à mis carrément sa main dans mon sexe et mon anus…
– Simone : C’est excitant tout ça ! Et tu as aimé ?
– Léa : C’est pas la question… ça faisait mal !
– Simone : Oui, mais si tu as fait cela pendant plus d’une semaine, c’est que tu as dû y prendre du plaisir non ?
– Léa : Non…
– Simone : Non ?? Tu en es sure ??
– Léa : Enfin oui, peut être…. un peu !
– Simone : Si plusieurs gars m’avaient baisé pendant plusieurs jours, je pense que j’aurais adoré ça !
– Léa : Bon, oui, c’est vrai, j’ai adoré me faire prendre comme une salope… par tous les trous, j’ai trouvé ça super excitant, mais c’est justement ce qui me fait peur ! Je ne veux pas devenir une pute soumise !!! Tiens un SMS justement de Mon Maître…

Paul :
Je vais lui envoyer un petit SMS… “J’arrive, prépare-toi, il faut que tu prennes ton petit-déjeuner, et j’ai une petite surprise pour toi que tu vas adorer…”

– Simone : Si tu ne veux plus faire cela, dis-lui que tu veux arrêter ! Tous simplement ! C’est bien dommage… mais bon…
– Léa : Oui, je veux arrêter ! Mais ce n’est pas si simple, il me fait du chantage, si je réponds non, ils vous le dira…
– Simone : Mais on est déjà au courant non ??
– Léa : Mais c’est vrai ça ! Vous êtes déjà au courant, donc je peux arrêter quand je veux !

Léa :
Tiens voilà ma réponse pervers ! “Non, je ne suis plus intéressé… sale pervers !”

Paul :
Comment ça plus intéresser… “Tu as oublié notre accord ! Soit tu te prépares, soit j’en informe tes parents !!!”

Léa :
“Vas-y, n’hésites pas !”

Paul :
“Ok, tu l’auras bien cherché…” J’envoie la vidéo directement à ses parents !

Simone :
Ah oui, quand même, tu te caresser dans ta chambre quand nous étions juste à côté… et tu es drôlement bien foutue ma fille, on dirait moi plus jeune… pas étonnant qu’il t’ait trouvé à son goût… Ah ! Je pense que c’est soit ton père, soit ton pervers… il y a quelqu’un à la porte… Va ouvrir ma chérie !

Léa :
J’espère que c’est mon père ! Raté, c’est ce pervers !

– Paul : Bonjour ma petite salope, alors, tu n’es pas encore prête ???
– Simone : Bonjour cher monsieur !! Intéressante, la vidéo !
– Paul : Ah ! Madame, vous êtes là ! Vous l’avez donc reçu, votre fille n’a pas arrêté de me chauffer, elle me montrer régulièrement son corps, garde un plug dans son anus et me montre ses fesses pour m’exciter… Elle joue la salope devant moi, et veut toujours me sucer !!

Robert :
Bon, alors, allons voir ma fille et ce petit pédé, qui s’est bien tapé ma fille… je sens que l’on va bien s’éclater aujourd’hui !!!

Léa :
Ah, voilà mon père !

– Léa : Bonjour Papa…
– Robert : Bonjour Léa, dis donc sympa ta vidéo… je ne savais pas que tu étais si bien foutue, on dirait ta mère quand elle était jeune… il est là le gars avec qui tu as baisé !
– Léa : Oui… mais… enfin…
– Robert : Bonjour monsieur ?
– Paul : Paul, juste Paul !
– Robert : Ok, allons droit au but ! Nous avons un souci, vous avez abusé de ma fille, fait d’elle une petite soumise, votre pute comme vous le dites si bien… et c’est ce que nous pourrions appeler du proxénétisme ! Vous savez que cela est interdit en France ?
– Paul : Oui mais… je ne suis pas un macro ! C’est elle qui m’a chauffé ! C’est elle la salope !
– Robert : Je n’en doute pas, cependant, vous l’avez vendu à d’autres gars non ?
– Paul : Non, pas vendue, juste prêtée…
– Robert : Vendue, prêtée… c’est pareil… je suis Commissaire du 12em arrondissement de Paris, et je connais assez bien les lois mon petit gars !

Paul :
Aie, ça se complique, je suis dans la merde ! Son père va me foutre en taule pendant au moins 20 ans ! Que vais-je faire ??? Tentons de négocier…

– Paul : Je n’en doute pas, cependant une fille qui se présente nue à vous, se caresse, vous montre ses fesses, vous dit qu’elle aime se faire enculer… c’est elle qui chercher à se faire baiser !
– Robert : C’est vraies ça ma petite, tu aimes le sexe anal… Tout comme ta mère ! De vraies petites salopes ! Telle mère, telle fille !!
– Léa : Papa, je t’en prie !! Cela ne te regarde pas !!!
– Robert : Bref, je vous propose deux solutions. Soit je vous envoie en taule pour proxénétisme, abus de personne vulnérable, séquestrations… enfin en gros, vous êtes bon pour 7 ans de taule…
– Paul : Euh, oui, mais… non… ce n’est pas moi… c’est elle… enfin regardé là !!! C’est une vraie salope !!!
– Robert : Tait-toi petit pédé… Soit… tu m’appartiens, et je fais ce que je veux de toi !
– Paul : Pardon ??? Vous appartenir ???
– Robert : Tout à fait ! Mon petit golden boy à moi… ma petite salope à moi…
– Paul : Mais non, hors de question…

Robert :
C’est dommage, il est mignon, je me le ferais bien tout de suite, en plus il a une belle bouche, de belles petites fesses… et cette petite barbe naissante… ah comme c’est excitant !

– Robert : Ok, je comprends… pas de soucis… je vous invite à appeler votre maman pour lui dire au revoir ! Vous allez directement en cellule de détention, car vous êtes dangereux, vous pourriez encore vous en prendre à ma fille et la baisé !
– Paul : Non, attendez !!! Que devrais-je faire ?
– Robert : Oh… pas grand chose, par exemple lécher le sexe de Simone, ma chère et tendre femme… et puis la baisé avec moi par exemple !
– Paul : Ah bon, c’est tout ! Euh… c’est vrai que je ne dirais pas non !
– Léa : Mais qu’est ce qui vous prends ??? Vous allez pas bien !
– Simone : Ma chère fille, il y a certaines choses que tu ne sais pas sur nous… c’est notre jardin secret !
– Robert : Et puis il va falloir que tu apprennes à sucer aussi… car tu n’as pas encore sucé un sexe d’homme n’est-ce pas ?
– Paul : Non… je suis pas un pédé !
– Robert : Oh… tout de suite des mots qui fâchent… tu verras, tu t’y habitueras… et puis te faire sodomiser aussi ! Tu adoreras cela, comme tu la si bien proposé à ma fille, toi aussi, tu auras ton petit plug anal…
– Paul : Non mais ça va pas !!! Je préfère encore allez en prison !
– Robert : Ok… c’est dommage, tu commençais à me plaire… Bon allez, tu es partie pour aux minimums 7 ans de prison… et je peux t’assurer que là-bas, on ne va pas te demander ton avis ! Un petit minet comme toi, deviendra vite la petite pute d’un gros bras… En gros si tu réfléchis bien, soit tu es ma petite pute, soit tu es la petite pute de la prison… et là-bas, c’est sans vaseline !!! Tu me croire !

Paul :
Mais que vais-je faire… le jeu que j’ai mis en place ce retourne contre moi… c’est moi maintenant la petite salope ! Je ne vais pas aller en prisons… 7 ans, c’est super long ! Et puis il n’a pas tort… je vais sûrement me faire violer par des gars en manquent de sexe, je serais le petit nouveau…

– Paul : Bon ok… je crois que je n’ai pas le choix en fait !
– Robert : Eh non… je ne pense pas aussi… alors tu vas commencer de suite ton apprentissage, tu m’as excité petite salope, ma femme va te montrer comment on suce une bite, et après, c’est à ton tour…

Paul :
Robert déboutonna son pantalon, et je vis un sexe énorme… Simone s’approcha et goba directement le sexe dans sa bouche, elle fit des vas et viens tout en lui caressant ses couilles poilues…

– Robert : Tu vois ce n’est pas bien compliquer… à toi maintenant !

Paul :
Je m’approchai de ce sexe… je le pris dans mes mains… il était énorme… je n’avais jamais tenu le sexe d’un autre homme dans mes mains à part le mien… la sensation était bizarre, il était très dur, et mou à la fois… j’approchai ma bouche, fermai les yeux et me l’enfilai… le goût âcre de son sexe n’était pas bon… Simone pris mes cheveux, et enfonça le sexe de son mari jusqu’au fond de ma gorge… j’eus un haut de cœur et des larmes commencèrent à couleur sur mon visage… puis elle fit des vas et viens avec ma tête…

– Robert : Tiens prend ça petite salope, suce-moi bien la tige !

Léa :
Je voyais Mon Maître avec un sexe dans la bouche, je n’avais qu’une seule envie, venir avec lui et le sucer… Ma mère me regarda, et m’invita à sucer le sexe de Papa… je me mis à quatre pattes, et commençai à lui lécher ses couilles…

Robert :
Ah… il suce bien le petit ! Il a une bonne bouche légèrement étroite pour ma bite ! C’est idéal… Lèche-moi l’anus maintenant petite salope !

Paul :
Léa était venue me rejoindre, je n’en croyais pas mes yeux… recevoir ce sexe d’homme dans ma bouche… m’exciter ! Ce n’était pas tant l’acte, mais ce que je faisais… Je suçais le sexe d’un homme… et j’aimai ça ! Je pense qu’inconsciemment, j’ai toujours aimé être dominant et dominé… Robert poussa mon visage vers son anus… je fermé les yeux et lécher comme je pu sa rondelle ! C’était différent de celui d’une femme, mais tout aussi excitant !

Simone :
Je glissai mes doigts dans ma petite culotte, et commençai à me caresser… Cela m’exciter trop ! Puis j’enlevai ma petite culotte et me fourrai des doigts dans ma chatte, voir mon mari se faire sucer par un autre homme avec ma fille, je m’approchai et vins lui sucer les tétons et rouler l’autre entre mes doigts… je sais qu’il adorait cela…

Robert :
Ah comme c’est bon de se faire lécher l’anus, sucer la bite, et Simone qui connaît mon petit péché mignon… mes tétons… ahhh…

– Robert : Je ne vais pas tarder à venir… je veux que tu récoltes tout mon sperme dans ta bouche… et que tu n’y laisses pas une seule goutte !

Paul :
Je repris son sexe dans ma bouche, il devint très dur, puis ce fut un flot de sperme qui inonda ma bouche… c’était pâteux et très âcre… dégueulasse en fait… je n’avais qu’une seule envie, de vomir… mais avant que je puisse faire quoi que ce soit, Simone vient me lécher les lèvres et mis sa langue dans ma bouche afin de partager son sperme avec moi…

Simone :
J’embrassais goulûment la petite salope de mon mari, le mélange de sa salive et du sperme m’exciter au plus haut point… j’aspirai une bonne partie du sperme dans ma bouche, puis lui recraché tout dans la sienne…

– Robert : Avales tout petit ! C’est plein de vitamines !

Léa :
Je vis Mon Maître prenant du plaisir à lui aussi être une petite pute soumise comme moi… je viens moi aussi l’embrassé sur la bouche, il avait avalé tout le sperme et c’était réellement la première fois que je l’embrasse de cette façon… je pense qu’il apprécié…

Paul :
Le baisé de Léa était chaud… elle me caressait le corps, puis ce fut Simone qui me caressa aussi… j’étais très excitait… je n’en pouvais plus !

Simone :
Le corps de Paul étai musclé, beau, athlétique… j’adorais ces muscles saillants… j’embrassai différentes parties de son corps, Léa était déjà passé au dessert, elle le sucez goulûment, je me dirigea vers son sexe, lui écarta les cuisses et lui lécha son petit anus…

Paul :
Ahhh… comme c’est bon… la mère et la fille qui me suce et me lèche l’anus…

– Robert : Je veux que tu baises ma femme, elle attend que cela !

Paul :
Simone se mit à quatre pattes, s’enfonça plusieurs doigts dans sa chatte, se lécha les doigts et écarta ses fesses et dit juste “Défonce moi…” Ce que je fis avec plaisir… dès la première fois que je l’aperçus, j’avais envie de la baiser… je prie un de ses seins entre mes mains, ils étaient gros et laiteux, j’adorais cela… je pinçai son téton… elle poussa un petit cri

Simone :
Ah le salaud… comme c’est bon… il a une bonne queue… et l’a j’ai trop envie de me faire défoncer mon petit cul aussi… En regardant Robert, il comprit ce que je voulais… Son sexe était de nouveau dur, sûrement l’excitation de me faire prendre par un autre homme…

Robert :
Je voyais dans les yeux de ma femme qu’elle avait envie que je lui défonce son petit cul ! J’ordonnai à Paul de s’allonger, Simone vient sur lui et elle se lécha deux doigts qu’elle mit dans son anus, histoire de l’ouvrir un peu… Je mis mon sexe dans son anus d’un seul coup, elle adorait cela ! Elle poussa un petit cri de plaisir…

Léa :
Comme c’est excitant… je n’arrête pas de me caresser… ma mère se fait prendre en sandwich, cela me rappelle de très bons souvenirs ! Je m’approchai de celle-ci et lui léchai les tétons, en les pinçant… elle avait l’air d’adorer cela !

Simone :
Oh oui, voilà ce que j’aime, me faire prendre mes deux trous… Comment Léa peut dire que ce n’est pas bon…

– Simone : Allez-y les gars ! Défoncez-moi comme une chienne !

Léa :
Cela fait au moins 10 minutes qu’il la baise… j’en peux plus !

– Léa : Prenez-moi aussi tous les deux, j’ai trop envie de me faire défoncer le cul et la chatte…
– Robert : Ok ma fille, mais avant il va goûter au cul de Simone…

Paul :
Robert me planta son sexe directement dans ma bouche… le cul de Simone était délicieux… Celle-ci n’était pas loin, et elle vient me sucer à son tour… puis Léa se joignit à elle… je n’avais jamais sucé en me faisant sucé, c’était très excitant !

Léa :
Mon Maître se mit allonger, je vins me planter directement sur son sexe… ahhh comme c’était bon… je me mis trois doigts dans mon anus, histoire de ne pas avoir trop mal… mon Père rentra directement son sexe dedans, ce qui me remplir de plaisir… pendant 10 minutes, ils me défonçaient les deux trous… j’étais aux anges…

Robert :
Elle est bonne ma fille… son cul est superbe, j’ai bien bossé ! Maintenant goûtons le cul de Paul !

– Robert : Paul, mets-toi à quatre pattes, je vais tester ton cul !
– Paul : Mais non… pas maintenant, votre sexe est trop gros… et j’ai jamais fait ça !
– Robert : Allez petit pédé, faut un début à tout !

Paul :
Je me mis à quatre pattes, Simone vient me lécher la rondelle en me glissant un doigt, puis deux et trois dans l’anus… Léa me sucer en même temps… Robert se mit derrière moi, je sentis son souffle sur ma nuque…

– Robert : Respire un grand coup…

Paul :
Il m’enfonça directement son énorme sexe dans mon anus, ça fis un mal de chien, mais il continua ses vas et viens… Léa s’occupait toujours de mon sexe, et Simone de mes tétons… on ne les avait jamais vraiment touchées, mais cela m’apportait une sensation énorme de plaisir…

– Robert : Tiens petit pédé, goutte à ton cul !

Paul :
Robert retira son sexe et me le planta dans la bouche, fis quelques vas et viens, puis me le remis dans mon anus… Léa vient m’embrasser pour partager avec moi le goût de mon sexe et de mon anus… ce n’était pas bon, mais je ne savais plus où j’étais… Simone se mit à me sucer comme jamais on m’avait sucé… elle faisait des gorges profondes diaboliques… c’était divin… le fait de me faire défoncer le cul et sucer en même temps… je ne mis pas longtemps à venir… Simone garda mon sperme dans sa bouche, puis vint le mettre dans la mienne… j’avais mon sperme dans ma bouche… mais c’était très excitant !

– Robert : Avale petite salope, et tu viendras me sucer après !

Paul :
J’avalais péniblement ce liquide pâteux au goût indescriptible, et plus que douteux… Robert planta son sexe de nouveau dans ma bouche, et me baisa celle-ci… ça faisait mal à la mâchoire… un flot de sperme arriva mélanger au goût de mon cul… Simone vient aspirer tout le sperme dans ma bouche, le passa à Léa, qui celle-ci me le redonna… c’était à la fois très excitant et dégoûtant…

– Robert : Bien petite salope… Repose-toi, demain, on va faire une petite sortie… et n’oublie pas de te mettre ton cadeau !

Paul :
Lors de mon shopping, j’avais acheté un plus anal un peu plus gros pour Léa… je n’avais plus qu’à me le mettre… Léa me proposa de m’aider… elle lécha d’abord mon anus, rentra sa langue dedans, puis inséra doucement le plug… après m’avoir fait défoncer le cul par son Père, il ne craignait plus grand chose…

Léa :
Je n’étais plus la seule petite pute, Mon Maître était lui aussi devenue une petite salope, la salope de mon Père… je ne pensais pas que cela allait finit comme cela ! Mes parents étaient des libertins…

– Simone : À demain les enfants, dormez bien…

À suivre…

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire