Histoires de sexe arabes Histoires de sexe en groupe

Etre travesti….

Etre travesti….



Travesti, transgenre, transsexuelle, gay…. L’être humain adore tout ranger dans des cases, mettre des étiquettes sur chaque chose.
Pour moi tout cela n’a pas beaucoup d’importance, “je suis un homme ho comme ils disent” (C. Aznavour)
En fait et même si j’ai un sexe masculin en bas du ventre, je me sens plus femme que beaucoup de femmes biologiques…. Pour moi les bas, les portes jarretelles, les dessous féminins et les talons très hauts font partie de la féminité, ils contribuent à définir ce que je suis.
Me maquiller est devenu naturel pour moi, tout comme me faire les ongles des mains et des pieds.
Mes rêves aussi sont féminins, je pense féminité, je respire féminité je vie féminité, je dors féminité.
Je cache ma féminité lorsque je suis en public mais elle se rappelle à moi à tout instant car je suis une femme.
Depuis longtemps seuls les hommes m’excitent sexuellement, ils m’affolent ils me font mouiller et je suis accro a cette chose merveilleuse qui pends entre leurs jambes…
Pour moi épiler mon corps, enlever ces poils qui encombrent inutilement mes jambes et mon sexe font partie de la souffrance qu’une “femme” doit endurer pour séduire un homme.
Tout comme il est important de se faire les cils et les sourcils, la manucure est un signe évident de féminité.
Mais si beaucoup de travestis pensent que de s’habiller en pute est une chose naturelle cela excite les hommes en privé ou pour se faire sauter, j’avoue que cela peut être excitant parfois pour jouer les salopes avec des hommes peux regardant mais je préfère de loin être habillée très BCBG voir sophistiquée sans tomber dans la caricature.
Car j’aime les hommes et que les hommes, d’ailleurs je ne comprends pas les travestis qui refusent tout contact avec de vrais males, surement par peur d’assumer leur homosexualité.
Je ne suis plus à même de me considérer “active” étant totalement passive. Un homme merveilleux m’a un jour offert une cage de chasteté et a encagé mon sexe ce qui m’a rendu heureuse et a contribué à me rendre encore plus déterminée à devenir annale. Pour moi être femme c’est offrir tout les plaisirs qu’un homme est en droit d’attendre de moi.
Vivre en nana est devenu pour moi mon ultime rêve, je cherche l’homme pour qui vivre avec une personne comme moi et l’assumerait serait aussi le désir.
Mais pour les hommes les travestis sont juste des femelles qui acceptent de les pomper et de se faire prendre analement tout ce que les femmes bio leur refusent.
D’ailleurs beaucoup après s’être bien vidé les couilles, détalent de honte à peine rhabillés.
Fourrer une chatte de travesti, la traiter en bonne pute ok mais vivre avec non.
Pourtant nous…. (Enfin la je parle pour moi….) Sommes aussi des femmes qui rêvons de s’occuper d’un homme comme de bonnes épouses, de bonnes maitresses de maison, cuisiner pour nos hommes.
Nous pouvons être de merveilleuses épouses, des maitresses attentives et aussi de bonnes putes au lit. Car comme beaucoup de femmes nous sommes quelque part des putes puisqu’on aime la “bite”. Et n’y voyez rien de sexiste ni de phallocrate dans ces propos.
Voila c’était juste des pensées et un petit coup de gueule d’une travesti … alors si vous désirez réagir faite le mais avec discernement.
Merci a vous.