Histoires de sexe gratuites Histoires érotiques couples amateurs

Merci Papy 2

Merci Papy 2



Je me mets alors a genoux de le but de pouvoir m’occuper d’elle avec ma langue quand elle décide de ce mettre sur mon papy ; elle saisie la bite de papy pour la guider directement dans son vagin ; elle y va tout doucement ce qui ne plait pas a papy qui la saisi par les hanches et appuie dessus, elle s’empale sur son sexe en poussant un cri

_”Oooooh…monsieur ******”
_”On n’est pas là pour s’amuser ma petite”

C’est alors que papy se lève avec Nathalie toujours sur lui, s’allonge à même le sol, il débute des va et viens, et malaxe les jolies fesses de Nathalie dont les soupirs se saccade au fur et a mesure des pénétrations.

_”Tu viens nous rejoindre Alex, elle peut te prendre en elle”
_”Euh … NON… je n’ai jamais pratiquée la sodomie”
_”C’est donc le bon moment pour tester”
_”Non vous allez me déchirer”
_”Nous allons y aller en douceur ; Alex vas-y tout doucement”

Je m’approche d’eux, mon papy c’est arrêté, il lui écarte les fesses afin que je puisse la pénétrer sans trop la faire souffrir. Je présente mon sexe devant son petit trou, que je stimule en frottant mon gland. Je débute la pénétration, je sens de la résistance, je force un peu

_”Haaaa… tout doux”

Je me stoppe en pleine action le temps qu’elle reprenne un peu. Après une courte te pose je reprends mon avancé en elle ; je suis rentré a moitié.

_”Aaaaa … arrêté… c’est bon “
_”Je suis a plus de la moitié le plus dur est passé”

Je la relaisse à nouveau se reposer ; elle a repris, je peux finir l’insertion et ne restant plus beaucoup a insérer j’y vais d’un coup net

_”HAAAAAAA…PUTAIN…tu m’as défoncée”
_”C’est Fini”
_”Vous avez entendu Nathalie c’est bon il est entièrement en vous”

Je commence a ressorti pour pouvoir la pénétrer plus rapidement quand je sens le sexe de mon grand père faire de même. Nos premiers va et viens sont bien synchronisés, ce qui permet à Nathalie de soupirer et de gémir à chaque pénétration mais cela ne dure pas longtemps en effet nous ne sommes plus du tout dans le même rythme ; Nathalie n’a plus le temps de se reposer on l’enfile en continu ses gémissement se transforme en un mélange de petits cris de plaisir mais aussi de douleur. Complètement prise en sandwich on sent son corps chaud et humide qui commence à trembler.

_”Oooooh…Oui…Oui …Ouiiiiiii”

Suite a cette sensation de tremblement j’augment la cadence ce qui ne tarde pas a lui procurer un orgasme.
Je me retire, je m’assois sur son canapé ; elle se redresse, se lève, son clitot est maintenant visible et plutôt bien gonflé.

_”Je fais une petite pose. Voulez-vous quelque chose à boire messieurs ?”
_”Un verre d’eau avec grand plaisir” répondit papy qui s’installait enfin sur le canapé.

Environ 10 minutes plus tard ; après c’être bien reposer, mon papy reprend les affaires en main. Il commence par lui malaxer ses seins, bloque ses tétons entre deux doigts, les lèche, mordille. Sa main gauche descend et vient stimuler le clitot de Nathalie.

_”Humm…monsieur ****** vous êtes bien pressé”
_”Je vous rappel que vous nous avez coupée en pleine action ; venez vous assoir.”

Nathalie se lève, se met face a papy

_”Non asseyez vous comme si j’étais une chaise”

Nathalie tourne donc le dos ; papy la saisie par les fesses afin de la guider pour qu’elle s’empale sur lui ; a quelques centimes de son gland il écarte les fesses de Nathalie et la tire d’un coup sec et rapide

_”Aiiiiiie…”

Il vient de s’insérer sans faire de détails dans son petit cul ; Nathalie a les yeux bien humide suite a cette douleur intense, elle tente de se lever mais papy la retient, il lui prend les cuisses, les écartes et les remontes. Dans cette position on voit très bien son joli petit minou qui est humide.

_”Alors Alex …. ?”

A l’aide de ma main droite je frissonne énergiquement le clitot et les lèvres de Nathalie qui pousse des petits bruits. Je présente à présent mon pénis a l’entre de son vagin, je la pénètre d’un coup

_”Oooooh … la vache”

Etant en elle je débute les va et viens ; j’alterne des mouvements rapide et intense avec des mouvements lents. Pendant ce temps papy s’occupe de son derrière a sa cadence qui est vachement régulière. Les soupires de Nathalie deviennent de plus en plus saccadés son corps devient de plus en plus brulant. Sans changer mes mouvements je continu à la pénétrer et après deux trois minutes son corps tremble, elle émet un puissant gémissement elle vient de jouir pour la seconde fois aujourd’hui. Mais sous la pulsion de son plaisir elle bouge ; son vagin s’est logement contracté ce qui me fait pousser un cri de douleur. Après quelques instant (mais qui semble un éternité), une fois la jouissance passé je fut libéré de cette terrible emprise. Je me retire, elle se lève aussitôt se met à genoux devant moi, me suce comme pour s’excuser ; se débrouillant très bien avec sa bouche je sens que je vais venir ; je la stoppe dans son action. Elle retourne alors voir papy qu’elle chevauche, elle remue son bassin a une cadence folle comme si elle faisait un rodéo ; très rapidement je vois mon papy mettre ses mains sur les hanches qui sont entrain de le secouer. Nathalie se fige, se lève, tend sa main vers papy pour l’aider à se soulever elle vient le placer a coté de moi ; elle se met a genoux devant nous, saisie nos sexes, nous branle et nous prend en bouche ; elle lèche, aspire, donne des petits coups de langue. Sous l’effets du plaisir, de l’excitation je ne peux me retenir plus longtemps ; je gicle, je lui en mets partout sur la joue, le front, dans ses cheveux, quelques goutes tombent sur sa poitrine. Maintenant que j’ai joui elle s’occupe de papy, elle lui refait tout ce que j’ai subi ; Apres plusieurs répétitions elle arrive enfin a le faire craquer ; il se repend sur son magnifique vissage qui est a présent recouvert de sperme. Elle prend ses mains, et s’enduit le corps et le vissage du sperme que l’on vient de lui offrir.

_”Nathalie nous tenons à vous remercier pour ce magnifique après midi passé en votre compagnie”
_”Je vous en prie. Le plaisir est partagé.”
_”Je tiens également à vous dire que vos intérieurs son très accueillant et chaleureux”
_”Merci”

Sur ce nous nous rhabillons, saluons Nathalie qui n’a que remis son short, elle nous raccompagne jusqu’à la porte d’entrée et je ramène mon papy jusqu’à chez lui.

Quelques jours plus tard (12/07/15) Dans l’après midi je vais chez papy pour lui dire au revoir avant mes vacances. Il m’ouvre la porte, il est en peignoir (ça ne lui ressemble pas)

_”Tout va bien Papy ?”
_”Oui très bien et toi”

Je vais donc sur le canapé, il me rejoint on parle un peu quand j’entends une personne venir et dire:

_”Hé … tu m’as oubliée ou quoi ?”

C’était Nathalie elle portait uniquement des bas blancs et des escarpins noir brillants. Lorsqu’elle m’aperçoit elle se mis a rougir et repartit immédiatement d’ou elle venait. Mon papy m’explique alors que c’est déjà la seconde fois qu’il la revoit depuis notre après midi tous ensemble et que grâce a elle il avait retrouvé une seconde jeunesse.

Et sans plus tarder je les ai laissés retourner à leurs affaires.

N’oublier pas de mettre des commentaires (en bien ou en mal) ça fait toujours plaisir
Si d’autre lecteurs veulent savoir ce qui c’est passé pendant le weekend pluvieux (fin de “Carole et moi 5”) fait-le moi savoir.
Merci.