Histoires de sexe gratuites Histoires érotiques couples amateurs

Petite-fille et fille, perverses ou nymphos. Ch.12

Petite-fille et fille, perverses ou nymphos. Ch.12



Chapitre 12: Chaude partie chez Blandine

Je regarde ma fille et je lui demande.
– Tu veux qu’on rentre, ma puce.
– Oh, non papy ! Une bonne douche et je serais fraîche et dispo. Je ne vais pas rater une occasion comme ça. Mais toi… tu vas tenir le coup ?
– T’inquiète ! J’ai prévu, j’ai pris du fortifiant avant de venir.
On rigole tous les deux et on passe dans la salle de bain pour se nettoyer mutuellement et sans oublier un petit coin de peau.
Puis on retrouve Blandine qui prépare les boissons dans le jardin près de la piscine. Elle nous tend 2 verres, retire son paréo en nous regardant et complétement nue elle plonge dans la piscine.
– Rejoignez moi on va attendre nos invités en faisant trempette.
Sans se poser de questions on se met aussi nus qu’elle et on la rejoint dans la piscine.

Quelques minutes plus tard 3 beaux garçons font leur entrée.
Ils s’agitent et crient bonjour en venant vers nous. Je suis un peu inquiet mais très excité aussi. Lorsqu’ils sont au bord de la piscine et qu’ils nous voient sans maillots de bain, ils se déshabillent rapidement et je peux constater que ce sont de beaux gars. Entre 18 et 22 ans, a l’allure sportive et, privilège des jeunes de leur âge, leurs bites sont déjà bien bandées et semble être au-dessus de la moyenne dans la taille, environ de 18 à 20 cm pour la plus longue. Je me tourne vers ma petite-fille et je vois ses yeux qui brillent d’envie. Décidément elle n’en a jamais assez !
Ils nous rejoignent et embrassent Blandine sur la bouche. Puis ils se retournent vers nous et Éric nous présente David et Guy.
Guy est le premier d’entre eux à prendre la parole.
– Bonjour Laurine, très heureux de faire votre connaissance. Éric m’a dit beaucoup de bien de vous…il paraît que vous allez faire la fête avec nous… c’est vrai ?
Et il se penche sur elle pour lui donner un baiser sur la joue avant de glisser dans l’eau à côté d’elle.
Ensuite c’est Éric qui me pousse un peu pour s’installer de l’autre côté de Laurine. Prenant ma petite fille par le cou il lui fait la bise et dit avec un sourire charmeur.
– Bonjour Laurine, je vois que ton papy t’accompagne. J’espère qu’il veut bien te partager avec nous ?
Le dernier gars, David se penche pour l’embrasser en disant.
– Bienvenue dans le groupe Laurine. Blandine nous a dit que tu serais digne de rejoindre notre petit groupe, et d’après ce qu’Éric nous a raconté tu serais sacrément chaude…
Il passe son bras autour d’elle et l’embrasse encore avant d’ajouter.
– Deux belles femmes sexy pour la soirée! Belles perspectives ! Mais dis donc…tu as 18 ans ? J’ai l’impression d’être avec ma petite sœur !
– Oui. Tu peux demander à mon papy si tu ne me crois pas.
Guy et Éric, sans perdre de temps, ont déjà les mains baladeuses et caressent les cuisses de Laurine.
– Alors Laurine, tu as l’intention de devenir un membre permanent de notre petit groupe ?
Demande Guy en glissant sa main plus haut pour la poser sur sa chatte.
– Je ne sais pas encore… Il faut voir… et je dois avoir l’autorisation de mon Papy
Mais en disant cela, Laurine a plongé ses mains dans l’eau pour saisir les deux bites à sa portée.
Les deux gars ont l’air surpris mais tout de suite ravis par son geste. Éric s’exclame
– Putain ! Laurine, tu ne perds pas de temps !
– C’est que Papy et Blandine m’ont déjà bien échauffée et j’ai le feu au cul ! J’espère que vous arriverez à l’éteindre !
– Alors là…rassures toi ! On est de sacrés pompiers ! Hein Blandine ?
– Sur ! répond Blandine. Je les ai souvent appelés et c’est des professionnels.
Guy tourne le visage de Laurine vers lui et l’embrasse sur la bouche en prenant un de ses seins dans sa main pour le caresser. Ils partagent un baiser passionné jusqu’à ce qu’ils leur soient nécessaire de reprendre un peu d’air.
Pendant ce temps-là, Éric caresse sa chatte et quand Guy lâche les lèvres de Laurine, c’est lui qui lui roule une belle galoche. Guy a baissé sa tête et suce les tétons de Laurine qui sont bien excites par leurs baisers. Quand Éric lâche sa bouche, Laurine leur dit.
– c’est bien gentil tout çà. Mais il y a le feu ! Que font vos lances d’incendie.
Je souris en pensant qu’elle a de la réparti, mais elle a surtout envie de ces deux beaux sexes qu’elle tient en main.

Guy et Éric s’assoient au bord de la piscine et je peux constater qu’ils sont bien montés. Autant que moi sans fausse modestie. Celle de Guy est peut-être un peu plus grosse. En tout cas ils bandent sacrément !
Ma petite puce se met entre eux et branle leurs bites dressées avant de se pencher pour lécher le gland de Guy. Une petite goutte de pré-sperme coule déjà de son méat. Laurine s’empresse de la ramasser du bout de sa langue avant d’attaquer la bite d’Éric. Et elle alterne en suçant leur gland. Tous les deux gémissent sous les sussions et elle tire sur leurs deux bites pour les rapprocher et tenter de les prendre toutes deux dans sa bouche.
Sa langue virevolte sur leurs glands réunis qui commencent à fuir de plus en plus pour le plus grand plaisir de ma Laurine. Ensuite elle se déchaîne sur leurs deux bites, les avalants entièrement, l’une après l’autre et c’est Éric qui jouit le premier !
Malgré que je sois en train de doigter la chatte de Blandine pendant que David lui pelote ses seins en l’embrassant, je vois nettement les contractions des couilles de Guy quand il éjacule dans la gorge de ma petite salope. Le salaud doit lui remplir sa bouche car ça déborde à la commissure de ses lèvres pour finir sur son menton.
Ma petite fille déglutit, tire sa queue de sa bouche, mais voyant du sperme encore sortir de son gland, elle la ravale vite fait pour ne pas en perdre une goutte. C’est vraiment sa liqueur préféré.
Après un nettoyage consciencieux de la bite d’Éric, elle reporte son attention sur celle de Guy. Elle met ses mains derrière ses fesses et l’attire contre elle pour bien enfiler sa bite qui glisse lentement dans sa bouche jusqu’à ce que ses couilles reposent sur son menton.
Son gland doit être perdu dans sa gorge et Laurine le maintien ainsi le plus longtemps qu’elle peut, jusqu’à ce que des larmes remplissent ses yeux et que de la salive coule sur son menton. Elle se retire vivement pour prendre une bouffée d’air mais Guy saisi sa tête et replonge sa bite dans sa bouche. Quelques allers-retours et ma puce à sa deuxième dose de sperme de la soirée qu’elle avale avec délice comme d’habitude.
– Non de Dieu ! Quelle pipe ! Laurine t’es géniale !
Elle ramasse sur son sein quelques gouttes de sperme et se lèche les doigts.
– Plus que génial ! Tu suce comme une reine de la fellation ! Ajoute Éric.
– Oui, ma petite-fille est très douée pour ça. Elle adore sucer des queues. C’est comme ça qu’elle a commencé son éducation. Si vous êtes tentés par ses autres talents il vaut mieux aller dans le salon.

Mais je dois reporter mon attention sur notre sublime hôtesse et c’est Laurine qui va vous raconter la suite.

**************************
Je m’assieds sur le bord du canapé avec Guy et Éric devant moi. Leurs bites ont un peu débandées et je les branle pour leur redonner de la vigueur. Ensuite je me penche en arrière, j’att**** mes pieds et je lève mes jambes en les écartant. Je me doute que vous imaginez bien la position et Guy tombe à mes genoux pour mettre sa bouche directement sur ma chatte offerte.
Il commence par l’embrasser et lécher la zone tout autour. Puis du bout de sa langue il sépare mes lèvres humides pour la glisser dans le sillon de ma chatte.
Éric monte sur le canapé et s’agenouille à côté de ma tête pour me présenter sa bite. Je tourne ma tête en ouvrant ma bouche, et il la glisse dedans.
La langue de Guy va de plus en plus loin dans ma chatte et il a glissé aussi un doigt dedans. Je repose mes jambes sur ses épaules pendant qu’il me donne du plaisir et bientôt je sens un deuxième doigt se joindre au premier alors que sa bouche trouve mon clito pour le sucer. Quand je sens mon orgasme arriver, je coince la tête de Guy entre mes cuisses et ses doigts vont et viennent dans ma chatte plus rapidement.
Quand il mord mon clitoris, j’explose et je crie en arrosant sa bouche et son visage d’un jet de cyprine. Malgré ça, il continue de lécher ma chatte pendant tout mon orgasme qu’il prolonge jusqu’à ce que je le repousse et que je reprenne une respiration normale.
Tournant ma tête à droite je vois mon Papy à genoux derrière Blandine en train de la baiser en levrette pendant qu’elle suce la bite de David.

Guy et Éric me retournent pour me mettre à genoux sur le canapé et Éric lèche ma chatte par derrière en mettant ses doigts dedans.
J’entends mon papy dire.
– Éric… ou tu mets tes doigts ?
– Dans sa chatte, répondit-il.
– Mets-les dans son cul, elle aime se faire baiser par là.
– C’est vrai, Laurine, tu aimes te faire enculer ? Me demande David.
Guy qui avait mis sa queue dans ma bouche relâche ma tête pour que je réponde.
– Oui, j’aime me faire baiser ! Partout ! Dans le cul, dans ma chatte et dans ma bouche !
– Prépare-moi la place, Éric, je vais lui défoncer son petit cul dès que j’ai fini avec Blandine.
– Et bien si tu aimes avoir des bites dans tous tes trous on va te satisfaire ! Ajoute Éric.
Éric se relève et m’enfonce d’un seul coup sa longue bite dans ma chatte.
– AAAAhhhhhh….
Il me remplit entièrement jusqu’à ce qu’il pose ses cuisses contre mes fesses. Il reste en moi pendant presque une minute puis il se retire en laissant juste son gland au bord de ma chatte. Je sens un de ses doigts qui frotte mon anus et je sais ce qu’il veut faire. J’ondule du cul pour l’encourager et il pousse sa bite dans ma chatte et son doigt dans mon cul en même temps. Je pousse mon cul avec force contre Éric, et cette double pénétration augmente mon excitation.
Il me baise comme ça un instant et j’ai les couilles de Guy dans ma bouche quand la bite d’Éric quitte ma chatte et force mon trou du cul
– Ouuuuiiille ! Dis-je en crachant les boules de Guy.
Involontairement les muscles de mon cul ont résisté à cette soudaine intrusion.
Papy crie.
– Éric ! T’aurais dû la prévenir ! Et mets du lubrifiant !
Et il jette un tube qu’ils ont sûrement utilisé sur le cul de Blandine car je vois que David est allongé sur dos, avec Blandine à cheval dessus, et Papy est à genoux derrière elle avec sa bite dans son cul vu que la place est prise en dessous !
– Et prend soin de ma petite fille, sinon gare à tes fesses ! Ajoute papy en souriant.
– Désolé Laurine, c’est juste que ton cul est superbe, magnifique, et je ne me suis pas retenu.
Éric a consciencieusement graissé mon trou du cul avant de remettre son gland sur ma corolle sombre et une fois que son gros gland a passé le sphincter, lentement, centimètre par centimètre, il m’a enculée jusqu’à faire disparaître sa queue dans mon boyau. Mon cul se détend, prend la mesure de son sexe et ensuite il me baise doucement.

C’est toujours une sensation extraordinaire de sentir un sexe dans mon cul. Je me sers de mes muscles culiers pour traire sa bite qui va et vient et au son de sa respiration je sais qu’il ne va pas tarder à jouir.
Moi j’ai besoin d’une bite supplémentaire pour me satisfaire et je reprends en bouche la queue de Guy pour la sucer et caresser ses couilles en même temps.
Sa queue frémit dans ma bouche et il ne doit pas être loin, lui aussi, de jouir.
Voulant mon plaisir en même temps qu’eux je crie.
– Frotte mon clito, Éric !
Et je reprends la bite de Guy en bouche pendant qu’Éric malmène mon clito.
Guy jouis le premier et rempli ma bouche de sperme que j’avale le plus vite que je peux avant d’étouffer. Rien que de sentir tout ce sperme dans ma bouche ça me fais jouir et je claque mon cul sur Éric en jouissant et en criant.
– OOOOUIIIIIIIIII ! Crache ton jus Éric !
Il m’att**** les hanches et m’empalant à fond, il éjacule des flots de sperme au fond de mes entrailles pendant que j’ai un superbe orgasme. Puis il s’effondre sur moi et sa bite perdant de la vigueur, elle quitte mon cul grand ouvert qui laisse passer le trop plein de sperme.

Quand je récupère un peu, je regarde Blandine qui se fait toujours baiser avec force par les bites de mon Papy et de David. Elle gémit comme une salope lubrique et ne va sûrement pas tarder à jouir.
Je suis de nouveau excitée de voir mon papy enculer une autre femme devant moi. Quand elle jouit, David la serre contre lui et je vois qu’il jouit aussi avec elle. Papy a arrêté de l’enculer et quand il retire sa bite de son cul je vois qu’il n’a pas jouit. Je me lèche mes lèvres en me rappelant qu’il a dit à Éric de lui préparer mon cul. Blandine m’interpelle.
-Alors Laurine, que penses-tu de mes étalons personnels ?
– Ils sont formidables. Et ils ont de belles bites comme je les aime !
– On dirait que tu es encore prête pour te faire baiser, ajoute Blandine en riant.
– Moi, une fois que j’ai commencé, je ne peux plus m’arrêter !

Ce fut une partie de baise mémorable. Je me suis fait prendre par Papy et David qui ont pris ma chatte et mon cul à tour de rôle, pour finir par une double pénétration qui m’a fait grimper au ciel dans un super orgasme en même temps que Blandine prise en sandwich par Guy et Éric. David et Guy m’ont encore baisée à tour de rôle et en changeant de trou à chaque fois. J’ai fini par m’écrouler après deux autres orgasmes successifs, ivre de jouissance, enfin rassasiée de sexe.
Papy m’a ramener à la maison, complétement défoncée… mais comblée comme jamais.
Phantome