Histoires de sexe lesbiennes Histoires de sexe noir

ma première expérience de lope soumis

ma première expérience de lope soumis



Je suis bi et hors milieu gay avec peu d’expérience dans ce domaine bien que très attiré depuis toujours par le corps des hommes. Me rendant il y a quelques mois dans un sauna parisien à la clientèle plutôt âgée, j’étais gêné, peu habitué à ce genre de lieu bien que très attiré par l’atmosphère. Je déambulais dans ce beau sauna avec sa magnifique piscine , ma serviette autour de la taille , regardant dans les cabines , les hommes en attente d’un amant . A un moment , j’aperçois un homme mature ,très musclé ,les cheveux gris coupés courts, assis dans une cabine .Il me fit signe de la tête en me montrant son sexe énorme, encore moux et serti d’un cockring . Je rentrai dans la cabine et refermait la porte derrière moi .Il retira alors ma serviette et découvrit mon sexe placide qui paraissait ridicule à coté du sien .L’homme plaqua son visage contre le mien et me roula une pelle, puis il me dit :Alors !, elle a l’air de te plaire ma queue .Je lui répondis qu’elle était magnifique à coté de ma petite bite .Il me saisit alors la tête et m’obligea à me mettre à genou devant lui. “Prends la dans la bouche ” et suce la bien . Je m’exécutais , impressionné par le ton autoritaire de sa demande. .Sa queue gonflait dans ma bouche et occupa vite tout l’espace disponible . Je m’appliquait à sucer du mieux que je pouvais , faisant aller et venir ma bouche le long de ce sexe impressionnant. J’avais désormais mon sexe tendu à bloc .L’homme guidait ma tête au gré de ses envies et par moment me bloquait avec son sexe introduit au fond de ma gorge , jusqu’à ce que cela me donne des envies de vomir. L’homme ressortait alors son sexe en me tenant par les cheveux. De la bave s’écoulait de chaque coté de ma bouche sur mon menton.Une fois ma respiration reprise ,il m’ordonnait de re ouvrir la bouche et m’enfonçait alors de nouveau sa queue le plus profond possible et dirigeait autoritairement ma tête selon ses envies .De ma queue tendue à son maximum , s’écoulait déjà un peu de liquide séminal qui faisait un long filet descendant vers le sol
Tu es une bonne suceuse me lança t-il et en plus tu es excité comme une lope. Redresse toi et penche toi en avant les mains sur le divan , je vais te baiser comme tu le mérites .Il mis alors du gel sur sa queue et entre mes fesses sur ma rondelle qui redoutait l’introduction d’un tel engin .Il fit doucement et progressivement rentrer sa bite sans capote dans mon anus qui s’habitua à la dilatation imposée. Cette douceur d’introduction contrastait avec l’étape précédente , mais ne dura pas .Une fois bien introduit au fond de mon cul ,il commença à me saisir par les hanches et à me baiser sans retenue .Il me traitait de salope et me disait qu’il allait remplir ma chatte de mec d’un bon jus bien chaud . De mon coté , je gémissais de bonheur sous ses coups de bite .Il rentrait celle ci jusqu’en butée et allait et venait à des allures variées. Par moment il ressortait complètement , laissant mon trou béant et disait “tu es ouverte comme une chienne” . J’avais la tête tournée contre le mur et ne voyait donc pas ce qui se passait . Je continuais de gémir pendant qu’il me défonçait et constatait juste que ma queue avait lâché sa dose de sperme sans même que je me touche . Je sentis à un moment des soubresauts de mon amant qui cria tout en m’injectant une dose massive de sperme . Aprés avoir éjaculé en moi, il m’ordonna de me retourner et de nettoyer sa queue et la petite flaque de sperme que ma queue avait laissé tomber par terre. Je m’exécutais en constatant ,une fois retourné, que depuis qu’il avait commencé à baiser mon cul, il avait ouvert la porte de la cabine et par conséquent , je venais de me faire baiser devant 5 ou 6 hommes en train de se branler dans l’encadrement de la porte. Malgré cela , l’excitation était toujours présente en moi , je suçais à nouveau sa queue et enlevais les dernières traces de son sperme , puis léchais le sol pour gober le mien .
C’est bien me dit il , tu es une bonne chienne .Il me fit avancer vers les hommes devant la cabine afin que ceux qui n’avaient pas encore joui puissent éjaculer sur ma figure et dans ma bouche ouverte. Je recevais donc à nouveau plusieurs giclées sur le visage , les cheveux et au fond de ma bouche dont ressortait quelques filets dégoulinants.
Cette expérience unique pour moi a révélé en moi un plaisir inconnu jusqu’alors de servir un homme dominant

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire