Histoires de sexe de voisins Histoires érotiques

Ma rencontre avec Antoine.

Ma rencontre avec Antoine.



Je suis encore sur un internet à me chercher une jolie trave ou une jolie trans, pour discuter, matter ses photos coquines et surtout pour baiser si ça colle bien. Un œil sur un bon film de cul et un œil sur les profils qui défilent, en caressant ma queue. J’ai sacrément envie de baiser ce soir. Je réussis à engager quelques conversations avec des petites cochonnes intéressantes, mais aucune de libre ce soir ou bien trop loin. On discute sexe, on s’échange des photos… Un message tombe enfin, arrivé de nul part, complètement inespéré; “Salut, tu veux que je te suce?” Le profil n’a pas de photo et est au nom de “Caroline68799″… Je suis assez sceptique, mais bon on verra. Les nanas ne m’attirent pas plus que ça, mais bon dans l’absolu je ne crache pas sur une pipe, surtout ce soir. Je réponds “oui vas-y”. La réponse ne se fait pas attendre;
— “tu habites à C…….?”
— “Oui c’est marqué sur mon profil.”
— “Tu reçois?”
— “Si tu viens me sucer oui!”
— “Oui 🙂 tu es dans quelle rue?”
— “23 rue du Clos”
— “Cool c’est à 10 minutes de chez moi à pied”
— “Super ça, tu veux venir maintenant?”
— “Oui, j’ai envie de sucer là et j’aime bien tes photos de bite :-)”
— ” Hmmmm coquine.”
— “Juste un truc avant que je vienne, je suis un mec.”
— ” Ha ouai! Cool, je préfère même!”
— “Super, j’ai fait un compte de fille parce que j’aime me prendre pour une fille et allumer des mecs. Mais là j’ai envie de sucer, je n’ai jamais fait.”
— “Tu n’as jamais sucé de mec? Tu as quel âge?”
— “J’ai 18 ans, et non jamais sucé de mec mais j’ai trop envie là!”
— “Super et bien je t’attends à la maison.”
— “Cool je me mets en route dans 5 minutes le temps de me préparer.”
— “Pas de soucis, je suis là.”

Une vingtaine de minute plus tard je reçois un message sur le chat; “je suis devant.”
J’ouvre la porte et vois un jeune mec devant mon portail.
“Vas-y entre!”
Le mec se dépêche de traverser le jardin, il doit sacrément avoir envie de bite lui!
On se pose dans mon salon, sur le canapé. Le jeunot n’est pas bien grand, tout au plus 1m65 je dirais, la peau blanche, les cheveux noirs qui lui tombent dans les yeux, coiffés à la mode emo, gothique, de belles lèvres roses. Il est habillé en noir, son t-shirt est proche de son corps fin, son jean moulle à perfection son petit cul rebondit….tout ça me fait bien bander dans mon caleçon.
On s’assoit tous les deux sur mon canapé, il a l’air un peu intimidé, j’espère qu’il ne va pas reculer parce que là j’ai trop envie de me vider les couilles.
“Bon, on ne sait même pas présenter! Moi c’est Nico et toi?”
“Antoine.” Il parle difficilement.
“Ça va tout va bien? Tu veux un petit verre peut-être ?”
“Ça va oui, je suis juste un peu nerveux, comme je vous ai dit je n’ai jamais fait ça….”
“Et tu en as envie?”
“Oui…”
Je me rapproche de lui doucement en lui passant la main dans le dos.
“C’est bien ça, si ça te fait envie vas-y.”
Et j’att**** sa main pour la mettre sur mon caleçon, qu’il sente mon érection.
“Tu sens?”
“Oui, elle est dure…”
Et il commence à la caresser à travers le caleçon. Il a l’air fasciné par ma queue, sa main tremble mais ses caresses sont agréables. Il finit par entrer sa main dans mon caleçon et me masturbe doucement. Il semble enfin prendre plaisir à tripoter mon chibre, je retire mon caleçon laissant ma queue complètement a l’air. Antoine la regarde un moment puis se met à genou parterre entre mes jambes et prend timidement mon gland dans sa bouche. Il ne descend pas trop mais sa bouche sur mon gland est plutôt agréable. Je le laisse découvrir tranquillement. Il me lèche un peu le gland puis reprend sa fellation.
Je me lève, il se lève aussi, je lui retire son t-shirt puis retire le mien. Il enlève son pantalon….le coquin porte un petit string rose.
“Pas mal ça!”
“Merci, je l’ai acheté sur internet.”
“Très excitant.”
Je le sers contre moi en lui agrippant le cul, nos queues se touchent. Il bande, on se roule une pelle en frottant nos sexes durs. Il descend jusqu’à ma bite et reprend sa pipe….il aime vraiment ça putain et j’ai l’impression de vivre un rêve. Quelques minutes avant j’étais désespéré, là je me retrouve avec un jeunot qui me suce dans mon salon. Son corps est hyper excitant, il a le corps fin, complètement imberbe, la peau blanche, les tétons tout rose, même sa queue qui pointe à travers son string est rose comme un bonbon. Tout ça me met en ébullition, je ne peux pas me contenter d’une simple pipe, ça serait trop bête. Je lui att**** les cheveux et enfonce ma queue un peu plus profond dans bouche. Il gémit, il se prend au jeu et veut faire la salope. Je ressors.
“T’aime ça?”
“Oui!”
“Lèche les couilles”
Et il commence à déguster mes boules avec ma queue sur le visage. Il gobe bien mes couilles, il a dû regarder pas mal de porno, comme tous les jeunes d’aujourd’hui. Puis il reprend ma queue en bouche et pompe en descensant plus bas, il se permet même une tentative de gorge profonde mais il manque de gerber.
“Hahaha doucement! Tu suces bien, va pas vomir. Vas-y progressivement.”
Après encore 2 minutes, je le lève et on va dans la chambre. On se met sur le lit;
“On sera plus à l’aise ici”
Je m’allonge, il prend place à côté et continue de me sucer, il semble complètement omnibulé par ma queue. Je commence à caresser ses fesses, je passe à l’attaque. Je me redresse, att**** son petit cul et lui lécher l’anus. Il gémit doucement, son anus tout rose est un délice, je le bouffe à plein bouche en masturbant sa queue bien dure.
“Je vais faire de toi ma femelle! Tu veux ?”
“Ho oui…”
Je lui rentre un doigt….il gémit, sa queue se dresse le trahissant; il a l’âme d’une petite salope. Je fais des vas et vient avec mon doigt, je lui fais comprendre la suite des événements et il se laisse faire. Je rentre un deuxième doigt, son cul se dilate petit à petit mais il est très serré…un petit anus vierge de 18 ans, il faut le travailler avec délicatesse.
“Tu aimes ça? “
“Oui c’est bon continue.”
Il s’avoue vaincu. Son cul est à moi, il va devenir ma salope. Je sors ma bouteille de lubrifiant dans ma table de chevet et en enduit ma queue. Puis je met une noisette sur mes deux doigts et reprend mon doigtage en branlant doucement Antoine à quatre patte…je sens qu’il est enfin bien à point, son cul me semble assez dilaté et lubrifié. J’appuie doucement mon gland sur son pétale.
“Laisse toi aller, décontracte toi. Décontracte ton anus je vais y aller doucement”
“Ça fait mal…”
“Je sais, mais laisse toi aller comme je t’ai dit.”
“D’accord…”
Je rentre doucement mon gland….il gémit de douleur. J’entame de doux vas et viens et enfonçant progressivement ma queue. Il semble arriver à décontracter son cul mais il est super serré….c’est délicieux, je suis au septième ciel, son cul c’est le paradis. Lui aussi commence à prendre soin pied, je l’entends gémir de plaisir et il se permet même quelques petits coup de reins…le coquin. Je ressors et m’allonge.
“Viens, assis toi dessus, tu pourras diriger si tu veux.”
“D’accord”
Il se met accroupie au-dessus de ma queue qu’il att**** et se la rentre tout seul….il a vraiment pris goût à ça le salaud. Il s’agite sur mon chibre en faisant virevolter sa queue toute rose, je prends mon pied….et lui aussi semble bien kiffer;
“Hooooo oui c’est bon! J’adore ta bite dans mon petit cul!”
“Hmmmm ouai ton petit cul de vierge! Je te veux pour moi!”
“Oui baise moi, je suis à toi!”
Il claque bien son cul sur moi, j’arrive dans mes derniers retranchement, je vais jouir! Je le retire de au-dessus de moi, je veux jouir dans son cul en levrette. Je le retourne, remets un peu de lubrifiant sur son anus et là je le baise sans ménagement, l’excitation est trop grande, je veux jouir!!
“Putain je vais éjaculer en toi!”
“Non jouis sur moi! Je veux te voir jouir!”
J’aurais bien aimer le féconder, mais bon je vais lui faire plaisir, pour sa première fois aller. Je ressors ma queue, me lève, Antoine se met à genoux et me branle au dessus de son visage en ouvrant la bouche comme une actrice de film porno…décidément de jeunot n’a pas froid aux yeux! Il fait sa pied et fait monter la sauce. Ses petites mains glissent sur mon gland bien gonflé….je sens que ça monte, je le laisse continuer son œuvre…putain enfin je sens mon corps s’électriser et mon jus sortir en giclés saccadées sur son visage, dans ses cheveux.
“Hoooooo ouiiiiiiii putain c’est bon continue!!!”
Et il continue à agiter ses main drainant complètement mes couilles!
“Suce maintenant, nettoie ma queue”
Il ne se fait pas prier et prend mon gland dans sa petite bouche. C’est un délice. Je m’allonge, mon cœur bat fort, j’ai besoin de récupérer. Il reste à côté de moi, sa queue toute dressée par l’excitation.
“Tu as joui toi?”
“Non, mais c’est pas grave.”
Il me parle, le visage couvert de sperme, une giclée pend même dans sa mèche….je souris et me redresse.
“Allonge toi vas-y je vais te recompenser.”
Il s’exécute, je masturbe doucement sa queue toute rose en plaçant deux doigts dans son cul. Il se mord les lèvres et ferme les yeux. Une si belle queue, on dirait un bonbon…je met son gland dans mon bouche, et le suce. Il a bon goût, je lui fais une bonne pipe, en descendant bien. Rapidement je le sens qui tremble, je le branle bien fort et il gicle comme un geyser. Il se met du foutre jusque sur le menton….ces jeunes, les couilles toujours bien pleine. Il se redresse et on s’embrasse goulûment.