Histoires de sexe gratuites Premières histoires de sexe

PLEIN MON CUL

PLEIN MON CUL



BONJOUR
Le lendemain matin,je me réveille,j’ai les fesses pleines de sperme
sec,je me douche,je me maquille rapide en forcant sur le rouge à
lèvres,je mets des dim up noir en résille sous une mini robe blanche
moulante et transparente,un ceinturon à la taille,pour faire valoir
mon cul et ma magnifique poitrine,et je vais faire mes courses dans
le quartier.

Gérard le marchand de journaux me doigte un peu la fente,je commence
à mouiller,il adore me voir sans culotte,sa femme ne veut pas sortir
ainsi..Nous sommes interrompus par un client qui s’incruste et ne
semble pas pressé de partir..Je sors et vais à la boucherie,pour
allumer un peu Amar,le patron.Il est seul,je gonfle mes seins,ils
sortent presque du décolleté,l’effet est immédiat:
“Bonjour,tu m’as fait bien bander l’autre jour,depuis je ne pense
qu’à toi,je me branle en pensant à ta chatte et ton cul,belle salope
que tu es”
Je m’approche en faisant mon regard de chienne en rut,il n’en peut
plus:
“Viens derrière,tu vas sucer ma queue!!”
Programme allèchant,je le suis,il passe sa main sous ma robe et se
rend compte que je n’ai rien,rentre un doigt dans ma fente déjà
bien trempée par la caresse de Gérard,je caresse sa queue à travers
le pantalon,il bande,elle a l’air longue,j’ai hâte de la voir:
“Fais moi voir tes seins”
Je passe les bras sous les manches de ma robe et libère mes seins,il
les caresse pendant que je sors son sexe de sa braguette,je m’en
empare,le branle doucement pour faire connaissance,je m’accroupis en
relevant ma robe à la taille,j’ai mon minou à l’air libre,je soupèse
ses couilles,son membre est long et fin,super pour mon petit trou,je
suce son gland,puis enfonce ce long engin dans ma gorge,je l’avale
en entier,j’ai le nez dans ses poils,il apprécie mes talents de
suceuse,il caresse mes cheveux,je remonte le long de sa hampe,puis
replonge sur son pubis velu,je m’imprègne de ces odeurs de mâle,ma
chatte est au supplice,je la touche un peu,mon clito se dresse tel
une petite bite…
Je passe sa queue entre mes seins que je compresse pour serrer sa
bite entre eux,il va et vient dans ce sillon,sa queue est assez
longue,je peux en sucer le bout,soudain la sonnette retentit,un
client entre,il va servir,je me relève,et la chatte et les seins
à l’air,je caresse mon petit minou en attendant le retour d’Amar.

Il revient,et me voyant en train de me branler devient fou:
“Quelle belle salope tu fais,je vais te baiser,tu vas voir!!!”
“Tu as des capotes?”
Je ne pensais baiser ce matin et je n’ai pas pris mon sac à mains
dans lequel il y a toujours un bon stock de préservatifs.
“Non,mais tu ne risques rien!!”
“Une autre fois,je vais te sucer,j’avale tout,tu vas aimer,je vais
t’aspirer tout ton sperme!!!”
Il branle ma chatte,il est doux,je le sens bien celui là,il ne va
pas tarder à avoir une livraison à domicile,en plus,sa viande est
très bonne:
“Mets moi un doigt dans le cul,je me tourne et lui tends mes fesses
cambrées,il enfile son majeur,il a les doigts longs et fins,j’aime
ça,en général,ce sont des hommes calmes et attentifs au plaisir de
la femme,j’ai eu plusieurs fois l’occasion de m’en rendre compte,
simple coincidence peut être…Amar passe sa belle et longue bite
entre mes fesses:
“Tu aimes aussi dans le cul?”
“Tu verras bientôt,j’adore me faire enculer,et tu as un membre fait
pour la sodomie,tu aimes ça toi aussi?”
“Bien sur,je nique tous les culs,femmes et hommes aussi!!”
J’en connais un qui va avoir envie de brochettes sous peu..

Je me penche en avant et suce sa bite tandis qu’il doigte mon petit
trou d’amour,la perspective de nous voir,Hervé et moi enfilés par
ce mec m’excite et je m’active comme une folle sur sa queue,il ne
tarde pas à éjaculer dans ma gorge,son sperme et chaud et lourd,
épais et sucré,je pense à du miel…Je nettoie son gland,et le
range dans son pantalon tout propre et vidé…

“A bientôt,nous nous reverrons,j’ai adoré ta queue et j’ai très envie
de la sentir dans ma chatte et mon cul,et je pense que mon mari sera
lui aussi content de te voir”

Je retourne chez moi,je suis bien excitée ce matin,je fais un détour
par le terrain vague,personne,pas même un promeneur de chien,tant
pis,je remonte ma robe et m’accroupis et fais un petit pipi,je n’ai
pas trop envie,mais je marque mon territoire,il va bien y avoir un
mateur un de ces jours..Je me relève et essuie ma vulve avec les
doigts,je fais durer le plaisir au cas ou…

Je rentre chez moi,Pascal dort toujours,il est superbe,il est beau et
désirable,allongé sur le dos,sa magnifique queue repose mollement
sur son ventre,je m’approche,pour me donner bonne conscience de le
réveiller,je me dis qu’il est temps de se lever…
Je lèche ses couilles et sa hampe,doucement,amoureusement,il me fait
craquer ce jeune,et puis quel talent de baiseur,je quitte ma robe,
je prends sa queue en bouche,elle est molle encore,j’aime sentir
grandir et gonfler dans ma bouche le membre de mes amants,c’est un
réel plaisir de salope…
Il émerge et se rend compte qu’il est en train de se faire pomper le
dard par une super salope,quel réveil por lui qui était encore un
petit puceau,il est béat et savoure l’instant,je me régale toujours
du regard enamouré des jeunes débutants,c’est peut être pour ça que
je vais m’en faire une spécialité,aidée en cela par Tristan et mon
nouveau chéri;Pascal..
J’abandone sa bite et remonte en l’embrassant jusqu’à la bouche:
“Tu as bien dormi?”
“Jamais aussi bien,je te sentais près de moi quand je me réveillais
et je rêvais de toi en me rendormant”
“Tu n’as pas fait que rêver,tu m’as bien arrosé le cul,thé ou café?”
“Chocolat si tu as”
Je vais à la cuisine,vêtue de mes seuls bas résille sur mes mules de
10 cm en imprimé léopard,pour préparer son déjeuner,je suis affairée
et ne sent pas sa présence dans mon dos,mais mes fesses sont avisées
les premières de l’arrivée d’une chose dure et longue dans les
parages,il se frotte contre moi:
“J’aime ton cul,il est magnifique”
“Tu en auras un superbe tout à l’heure,le plus joli qu’il m’ait été
donné de voir et toucher!!!”
“N’empèche,tu resteras à jamais la première femme qui m’a permis de
réaliser mon fantasme absolu,je ne t’oublierai jamais ma petite
Chantal chérie”
Il finit son chocolat,je vois sa queue tendue,j’ai envie de me la
mettre quelque part,je ne peux pas le laisser dans cet état le petit
chéri à sa salope de Chantal…

Je l’attire dans le salon,je m’allonge sur la table,je vais “passer à
table”je pense toujours à mon beau Laurent,mon rugbyman adoré quand
je m’allonge sur cette table…Quel beau mâle lui aussi…

Pascal approche son gland de ma chatte,je pose mes pieds sur ses
épaules afin de mieux écarter ma vulve,il me lime un moment la
chatte,il glisse bien dans mon vagin trempé,j’ai envie qu’il me
la mette dans le cul en restant face à moi,je lui propose,il est
fou de joie de découvrir une nouvelle source de plaisirs…

Son sexe entre facilement dans mon conduit anal bien lubrifié,il me
baise à la hussarde,sans se préoccuper de moi,seul compte la montée
de son plaisir le long de sa verge en feu,je contracte mon anneau
et lui enserre la hampe,je fais quelques mouvements,pas un homme n’y
résiste,il jouit dans mon cul,en poussant de petits cris,je le
cajole un peu,la saillie a été brève et intense,je n’ai toujours pas
joui,mais je suis si heureuse de donner du plaisir à mon jeune amant
qui le mérite bien,le chéri.
Nous prenons une douche,puis Pascal m’aide à préparer le repas de
midi pour Nadine et Hervé,Pascal est impatient de découvrir Nadine,
il ne va pas être déçu…

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire