Histoires de sexe à l'école Histoires érotiques

LA BONNE COIFFEUSE

LA BONNE COIFFEUSE



Il y a une semaine j’étais en vacances au pays basque dans un petit village avec ma compagne.
Mes cheveux ayant bien poussés je decida de trouver un salon de coiffure et j’en découvra un avec une belle femme blonde, plutot mature et un peu ronde mais très jolie.
Le contact étant établi de manière très sympa je lui demanda donc une coupe …
elle m’installa pour laver mes cheveux de suite .. comme à mon habitude dés qu’il fais chaud je portais un short léger et ample qui me permets de faire deviner mes belles érections. Oui j’aime l’exhib…

Je voyais en discutant avec elle que c’était une femme sympa et ouverte, simple et sans prise de tete.

Dès qu’elle posa ses mains sur ma tête cela me fit quelquechose et je me mis à bander, d’abord tranquillement… je me suis discretement mis à me caresser en passant ma main sous l’espece de tablier qu’elle me faisait porter. Je laissais ma main droite sur le rebord de la chaise sachant qu’elle frôlait mes mains avec ses belles cuisses sous sa blouse légère. Des sourires et des paroles me laissaient penser qu’elle accrochait bien avec moi et pendant ce temps, mon érection était maintenant à son maximum …
je faisais monter ma queue pour que mon tablier bouge et voir sa réaction. C’était encore plus excitant quand elle frolla sa cuisse sur ma main et je sentais sa peau chaude.
Elle m’avoua ne coiffer habituellement que des femmes et appréciait le fait de coiffer un tout nouveau client et en plus un homme, ça lui plaisait de changer un peu. Je voyais son regard se poser vers mon tablier mais comme j’avais une main dehors elle devait penser que c’était mon autre main qui bougeait le tablier. Je sorti alors ma main pour qu’elle voit que c’était autre chose qui gonflait, et là elle serra plus fort sa jambe sur ma main et me demanda pourquoi j’étais dans cet état…
Sans timidité je lui avouais mes envies habituelles et esquissait un large sourire. Elle ne réagit pas et se mit derrière moi pour me faire la coupe. J’ai eu peur à cet instant que je l’avais bloqué et je mis mes deux mains sous mon tablier et commença a me branler.
Finalement ça lui plaisait et elle me dit que c’est la première fois qu’elle voyait ça et que ça lui plairait de me voir faire.
Surpris, j’acquiesçais et elle releva mon tablier pour voir ma queue .. je me branlais de plus belle et lui demandais si elle voulais me toucher. Son visage devint rouge. Elle regarda la vitrine si personne voyait et se mit entre la vitrine et moi, prit ma queue dans sa main et me masturbait avec envie en me fixant dans les yeux. Mon éjaculation lui remplit la main et elle poussa un petit râle de plaisir ..
j’ai eu droit à une bise sur la joue, me finit ma coupe et me conseilla de revenir le lendemain pour “un entretien” de ma nouvelle coupe …

Je revenais donc le lendemain matin, de bonne heure à sa demande, et dès que j’entra elle me dit qu’elle n’a rien mis sous sa blouse, je voyais deja ses tétons pointer. Elle m’a emmené dans un coin du salon et sans timidité j’ai enlevé carrément mon short, elle me mit un nouveau tablier, plus court que la veille, qu’elle à trés vite remonté pour voir ma queue qui enflait de suite à sa grande joie.

Elle me dit que c’était la première fois qu’elle voyait une autre queue que celle de son mari et que j’avais trés bien fait de la provoquer .. installé pour le lavage je commençais à me branler et je sentais ses doigts me masser plus intensément qu’hier .. elle me fit un shampoing puis une lotion pour cuir chevelu et me demanda d’attendre 10mn pour que ça fasse effet ..

elle partit baisser son rideau, ferma la gâche de son salon et revint vers moi . A ma surprise elle s’agenouillât devant moi pris ma queue dans sa main et me branla .. alors sans hésiter je pris sa tête entre mes mains et la dirigeât sur ma queue qu’elle avalât goulûment, en me demandant d’attendre un peu avant de jouir pour faire durer la situation. Elle me suçait bien puis se leva et me dit qu’elle allait me rincer les cheveux, je lui demandais de ne pas se mettre derrière mais sur le coté pour la caresser sous sa blouse. Je mis ma main sur ses grosses fesses et ses jambes. Elle tremblait comme une feuille. Je posai mes doigts sur sa chatte légèrement poilue et insista jusqu’à sa jouissance liquide très importante. Je pris alors l’initiative de l’asseoir à ma place, lui ouvrit sa blouse pour voir ses énormes seins et me masturbais debout sur elle. Elle gémissait la langue sortie ce qui me fit exploser et je vida mon sperme sur ses sein et son visage .. j’en bande encore en y pensant ..

Nous étions devenus complices de sexe en très peu de temps. Elle me demanda de revenir mais je repartais le lendemain .. un baiser langoureux en quite de remerciement et je lui promettais de revenir par surprise ..

Voilà encore une situation comme je les aime .. aujourd’hui je vais aller bronzer (m’exhiber) en pleine nature, j’adore çà

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire